Paris : la maison penchée sur le parvis de la gare du Nord va disparaître

Par Caroline J. · Publié le 16 octobre 2020 à 11h32 · Mis à jour le 16 octobre 2020 à 11h34
Elle est devenue une œuvre incontournable et symbolique du 10e arrondissement de Paris. Installée sur le parvis de la Gare du Nord depuis 2015, la maison penchée de l'artiste argentin Leandro Erlich, baptisée "Maison fond", s’apprête à disparaître.

C’est en 2015, lors de la traditionnelle Nuit blanche, que la désormais célèbre maison penchée a été inaugurée sur le parvis de la Gare du Nord à Paris. Conçue par l’artiste argentin Leandro Erlich, cette œuvre, intitulée "Maison fond", mesure 6,90 mètres de hauteur. Sa particularité ? Son aspect déformé et penché qui vise à dénoncer les conséquences du réchauffement climatique.

Mais voilà, cinq ans seulement après son installation, Le Parisien révèle que la maison penchée va disparaître et quitter le parvis de la Gare du Nord pour une "destination encore inconnue".

Selon la Ville de Paris, qui s’est confiée au quotidien, ce déménagement n’aurait aucun rapport avec le futur projet d'agrandissement de la Gare du Nord. Comme le rappelle Le Parisien, ce chantier, financé par Ceetrus, prévoit de transformer la Gare du Nord à l’approche des Jeux Olympiques de 2024, afin d’accueillir, à terme, 900 000 voyageurs par jour. Ce projet prévoit notamment l'ouverture d’un gigantesque centre commercial de 18 000 m² ; un projet auquel s’oppose la Ville de Paris

Pour justifier le départ de la maison penchée, la Ville de Paris évoque en revanche la dégradation de l’œuvre. « L'œuvre est en mauvais état, fréquemment taguée. Il est vrai que nous étudions plusieurs scénarios pour son dépôt, tout en cherchant un site pour l'accueillir. Un contact va être prochainement pris avec l'artiste, qui sera informé de tout » a-t-elle indiqué à nos confrères du Parisien.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche