This page is not available in your language, please, choose yours

Days are dogs, la carte blanche de Camille Henrot au Palais de Tokyo

Publié le 4 juillet 2017 Par Laurent P.
Camille Henrot, Saturday, 2017, image source. Courtesy de l’artiste et de kamel mennour (Paris/Londres) ; König Galerie (Berlin) ; Metro Pictures (New York)

Infos pratiques

Du 18 octobre 2017
Au 7 janvier 2018


13, avenue du président Wilson
75116 Paris 16

12,50€ euros (Plein Tarif)
9,40€ euros (Tarif réduit)

Réservez vos billets, cliquez ici

Le Palais de Tokyo propose à l’occasion de la troisième édition d’une série de carte blanche une exposition autour des travaux de Camille Henrot, artiste française lauréate du prix Edward Munch en 2015. Une carte blanche qui met en avant, du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018, la « multiplicité de sa pratique » et de ses œuvres sur le rapport au temps.

A l’occasion de la troisième édition des cartes blanches – initiées par Philippe Parreno en 2015 pour se poursuivre avec Tino Seghal en 2016 – le Palais de Tokyo propose une exposition autour de l’œuvre de l’artiste Camille Henrot du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018. Lauréate du Lion d’Or à la Biennale de Venise en 2013 ainsi que des prix Nam June Paik en 2014 et Edward Munch en 2016, la jeune artiste a pour tâche de présenter sur la zone allouées ses travaux autour de la temporalité.

Une exposition explorant comment « la semaine et les jours qui la composent structurent notre rapport au temps », et comment notre vision humaine de cette notion nous rassure grâce au cadre que nous lui donnons et à la routine qui s’installent dans nos vies. Une notion complexe réduite à l’échelle humaine traduite dans l’œuvre de Camille Henrot par l’instauration « d’un ensemble de contraintes et de dépendances ».

Au total, sept grandes parties thématiques, représentant les sept jours de la semaine, retracent l’idée que se fait l’artiste du temps, le but pour le visiteur étant de s’affranchir de ces « contraintes et dépendances » pour « se libérer des règles qui régissent ce système en les suivant à l’excès, pour ainsi permettre à des logiques subjectives et personnelles de prospérer ». Un vaste ensemble de productions, complétées par d’autres œuvres et installations d’artistes internationaux comme David Horvitz, Avery Singer, Maria Loboda, Samara Scott ou encore Nancy Lupo.

Infos Pratiques :
Days are dogs, carte blanche à Camille Henrot
Au Palais de Tokyo
Du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018
Ouvert de 12h à 00h, sauf les mardis
Adresse : 13, avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Tarifs : 12,50€, tarif réduit à 9,40€

Pour réserver vos billets, cliquez ici

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement