Le musée du Louvre lance ses "Enquêtes du Louvre", un podcast qui mêle art et crime

Par Elodie D. · Photos par Laurent P. · Publié le 17 février 2021 à 14h59 · Mis à jour le 17 février 2021 à 15h04
Un nouveau podcast pour visiter le musée du Louvre différemment. Le musée le plus visité au monde a lancé 4 nouveaux épisodes des Enquêtes du Louvre, des focus sur des oeuvres majeures réalisées par Martin Quenehen. Le Radeau de la Méduse, Le Tricheur à l’as de carreau, la Pyxide d’al-Mughīra, le Régent ou les Taureaux ailés de Khorsabad sont ainsi décortiqués dans des épisodes de 25 minutes environ.

Le musée du Louvre se lance dans les podcast avec un format plutôt agréable, qui mise tout sur le scénario digne d'un crime. En moins de 30 minutes à chaque épisode, un conservateur du musée, un historien, un artiste et un professionnel décortiquent une oeuvre pour nous faire revivre la scène telle qu'elle aurait pu se dérouler.

Le Tricheur à l’as de carreau est le récit d’une escroquerie menée de main de maître… et un (auto)portrait de Georges de la Tour en tricheur. Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au musée du Louvre, Elisabeth Belmas, historienne, Olivier Cave, expert en manipulation de cartes et collectionneur et Thomas Levy-Lasne, peintre, reviennent sur cette peinture en nous dépeignant tous les détails du tableau qui réunit 4 acolytes autour d'une partie de cartes.

Autre oeuvre étudiée, la Pyxide d’al-Mughīra, une boîte taillée dans un seul bloc d’ivoire réalisée à la cour umayyade d’Espagne pour le prince al-Mughira au Xe siècle. Sur cette boite, 48 figures, et 69 en comptant celles du couvercle, présentant des cavaliers, une scène de trône et un combat d’animaux. Et une inscription, « Bénédiction de Dieu, bienfait, joie, béatitude pour al-Mughira, fils du Commandeur des Croyants, que Dieu lui fasse miséricorde de ce qu’il a fait l’année trois cent cinquante-sept » [soit 968 de notre ère].

Avec ces enquêtes, cinq au total à l'heure de cet article, le Musée du Louvre nous fait voyager et cultive notre imaginaire. On est forcé de se remémorer les personnages (ou de se les représenter) au son de la voix des intervenants. Une belle proposition onirique qui nous donne qu'une envie, revoir ces chefs d'oeuvre dans leur écrin parisien.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 15 février 2021

×

    Tarifs
    Gratuit

    Site officiel
    www.louvre.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche