The Chrysanthemum and the Guillotine : critique et bande-annonce

Par Laurent P. · Publié le 29 janvier 2019 à 09h17 · Mis à jour le 8 février 2019 à 15h14
Parmi la sélection de la 13e édition du Festival Kinotayo, The Chrysanthemum and the Guillotine propose une vision de l'histoire japonaise contemporaine et de deux destins : celui d'une troupe de sumo féminin, et de l'une de ses dernières arrivantes, Chrysanthème Kiku, ainsi que celui d'un groupe de socialiste anarchiste, la société de la Guillotine. Une tranche de vie à découvrir au Club de l'Etoile le 9 février 2019.

C'est un pan de l'histoire du Japon qui s'offre aux spectateurs... A l'occasion de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain, Kinotayo, les amoureux d'histoire se rendent à la dernière projection de The Chrysanthemum and the Guillotine, réalisée par Takahisa Zeze, le 9 février 2019 au Club de l'Etoile.

Un film qui met en scène une jeune actrice japonaise, Mai Kiryu, mais également deux autres comédiens, Kan'ichirô Satô et Masahiro Higashide, et qui fait se confronter deux mondes : celui du sumo féminin local avec Chrysanthème Kiku (Mai Kiryu) et celui du terrorisme anarchiste, sous couvert de socialisme, avec la société de la Guillotine et deux de ses membres, Tetsu Nakahama (Masahiro Higashide) et Daijiro Furuta (Kan'ichirô Satô).

Synopsis : 

Le 1er septembre 1923, le grand tremblement de terre de Kanto plongeait Tokyo et ses environs dans le chaos. De ces ruines vont naître les premiers signes d'une militarisation du pays qui va se poursuivre durant les décennies à venir. Au même moment, on observe l'épanouissement de cultures locales, encore méconnues aujourd'hui, telles qu'un circuit national de sumo féminin. Le sport se développe au début du XIXe siècle avant de disparaître durant la période d'après-guerre. Exclues de l'histoire, ces femmes intrépides vont y rester dévouées corps et âmes.

The Chrysanthemum and the Guillotine : critique et bande-annonceThe Chrysanthemum and the Guillotine : critique et bande-annonceThe Chrysanthemum and the Guillotine : critique et bande-annonceThe Chrysanthemum and the Guillotine : critique et bande-annonce

Critique : 

The Chrysanthemum and the Guillotine propose une fresque historique assez complète et romancée d'une époque compliquée pour le Japon, sous le coup de divers attentats et autres meurtres perpétrés à l'encontre de la bourgeoise. Une situation politique sur le fil après le massacre d'une centaine de Coréens venus tenter leur chance au Pays du Soleil Levant. Un film assez beau dans ses plans et son interprétation, mais qui pêche sur un point : sa longueur. Durant plus de 3h, il faut vraiment s'accrocher pour ne pas décrocher du long-métrage, et les longueurs présentes tout au long du film ne sont pas là pour arranger la situation. 

Malgré cela, The Chrysanthemum and The Guillotine vaut le coup d'oeil pour son récit et pour avoir l'audace de présenter une chose assez méconnue, le sumo féminin, de manière simple et et efficace, sans lasser le spectateurs, en particulier s'il n'aime pas regarder de retransmissions sportives à la télévision. Des personnages également attachants qui grandissent au fur et à mesure des événements.

Bande-annonce : 

Informations pratiques

Horaires
Du 9 février 2019 au 9 mars 2019

×

    Lieu

    14 Rue Troyon
    75017 Paris 17

    Accès
    Métro Charles de Gaulle Etoile

    Tarifs
    Tarif étudiant : 8 €
    Plein tarif : 10 €

    Site officiel
    kinotayo.fr

    Réservations
    clubdeletoile-vad.cotecine.fr

    Plus d'informations
    Séance à 19h35.

    Réservez ou Privatisez
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche