Cinema : un fonds d'indemnisation temporaire pour les tournages annoncé par Macron

Par Julie M. · Photos par Tiana R. · Publié le 6 mai 2020 à 16h35 · Mis à jour le 6 mai 2020 à 16h35
Non seulement les salles de cinéma sont fermées depuis le 15 mars 2020, mais en plus l'industrie du cinéma est totalement à l'arrêt avec de nombreux tournages interrompus du jour au lendemain à Paris comme partout dans le monde. Quand ces tournages vont-il être en mesure de reprendre en France. Le Président Emmanuel Macron vient d'annoncer un fonds d’indemnisation temporaire pour aider le secteur du cinéma, les tournages, la production financé par les assureurs et les sofica.

Lors de son allocution du mercredi 5 mai 2020Emmanuel Macron a présenté les "premières décisions" pour soutenir la culture et notamment la mise en place d'un fonds d’indemnisation temporaire pour aider le secteur du cinéma, les tournages, la production financé par les assureurs et les sofica (Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel).

Paris et le 7ème art, une histoire d'amour. Alors que le nombre de tournages dans Paris a subit un essor de 84% au cours des 5 dernières années, de nombreux tournages dans la capitale et ailleurs ont dû stopper net le 17 mars 2020 en raison du confinement lié à l'épidémie de coronavirus. C'est le cas notamment du film Adieu Monsieur Haffmann du réalisateur Fred Cavayé avec Daniel Auteuil, Gilles Lellouche et Sara Giraudeau qui aurait dû sortir en salle le 20 janvier 2021.

Des tournages interrompus, une production à l'arrêt, tout cela est un gros coup dur pour l'industrie du cinéma, déjà fragilisée ces dernières années par l'arrivée d'une multitude de chaines télé et de plateformes de vidéos à la demande qui font que les gens ont de plus en plus tendance à déserter les salles de ciné.

"On peut imaginer fin mai début juin pour que les tournages puissent reprendre à Paris."

Michel Gomez, le délégué général de la Mission Cinéma de la Ville de Paris explique être en train de travaille pour "Créer des conditions pour que le plus rapidement possible les tournages qui étaient en cours puissent s'achever." Un mission qui passe par exemple par le fait de définir les mesures d'hygiène ainsi que gestes barrières qui devront être appliqué mais également réfléchir à limiter, par exemple, le nombre de personnes sur les tournages... Mais le délégué estime la profession est "assez responsable" : "Il va bien sur y avoir des mesures imposées mais aussi beaucoup de bon sens." Une fois le déconfinement mis en place et les nouvelles règles édictées, on pourrait, selon lui, imaginer une reprise avant le début de l'été.

Se pose également la question de la disponibilité des équipes et des acteurs après le déconfinement. Si l'on prend l'exemple du français Omar Sy, la star, désormais internationale, a une grosse actualité en ce début 2020. Si Le prince oublié et L'Appel de la forêt avec Harrison Ford, sortis en salles en début d'année ainsi que Police d'Anne Fontaine, dont la sortie sur grand écran a été repoussée au 2 septembre 2020, sont déjà tournés, l'acteur devait encore participer au tournage de Jurassic World : Dominion, débuté à Hawaï le 25 février 2020 et interrompu en raison de l'épidémie, ainsi qu'à celui de la série Netflix Arsène Lupin.

Coronavirus : le CNC autorise 31 films "encore à l'affiche" à sortir en VOD

Concernant les films déjà en salles au moment de l'annonce du confinement, le Centre National de la Cinématographie a autorisé 31 films "encore à l'affiche" au moment de la fermeture des salles le 15 mars 2020 à sortir directement en VOD. Une entorse exceptionnelle à la règle de la chronologie des médias. Les 13 nouveautés du 11 mars 2020, dont La Bonne Épouse avec Juliette Binoche, qui s'annonçait très prometteur, retrouveront leur place (et on espère leur public) au moment de la réouverture.

D'autres films, comme Forte avec Melha Bedia et Valérie LemercierArtemis Fowl ou L'extraordinaire Mr. Rogers avec Tom Hanks sortiront directement sur les plateformes de Video à la demande sans passer par la case cinéma.

Cinema : ces films que vous ne verrez finalement pas en 2020

Enfin, tout cela entraine de nombreux retards sur le calendrier et certains films prévus en 2020 subissent des reports de plus d'un an tels que Minions 2: Il était une fois Gru, Morbius avec Jared LetoPierre Lapin 2 : Panique en ville ou encore Jungle Cruise et Fast & Furious 9.

Appel à témoins :

Vous êtes acteurproducteurréalisateurdistributeurexploitant de salle ou tout simplement fan de cinéma et vous souhaitez apporter votre témoignage sur cette période exceptionnelle, contactez nous par mail à temoignages@sortiraparis.com

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche