Le film d'horreur Le Calendrier : critique et bande-annonce

Par Laura B. · Mis à jour le 25 novembre 2021 à 15h08 · Publié le 27 novembre 2020 à 15h41
"Le Calendrier", film d'épouvante franco-belge, réalisé par Patrick Ridremont, arrive au cinéma le 1er décembre 2021. Dans ce long-métrage d'horreur avec Honorine Magnier et Eugénie Derouand, il est question d'un calendrier de l'Avent maléfique...

Une fois n'est pas coutume... Pour une fois ce n'est pas un film d'horreur anglo-saxon qui débarque au cinéma le 1er décembre 2021 avec Le Calendrier, mais bien un film de genre franco-belge. Et c'est assez rare pour être souligné. Car, comme les amateurs du genre le savent, en France on est encore assez frileux avec l'idée de produire et financer des films d'horreur. La dernière grosse sortie du genre c'est Titane de Julia Ducournau, Palme d'Or à Cannes en 2021.

Réalisé par le Belge Patrick Ridremont, Le Calendrier n'est que le deuxième long-métrage du réalisateur après Dean Man Talking en 2013. Patrick Ridremont travaille davantage en tant qu'acteur que réalisateur. On a notamment pu le voir dans Rebelles, Radin ! ou encore la série La Forêt.

Dans Le Calendrier, une sombre histoire de calendrier de l'Avent mortel, Patrick Ridremont met en scène Eugénie Derouand (qu'on a pu voir dans les série A l'intérieur sur France 2 et Paris Police 1900 sur Canal+), Honorine Magnier - l'interprète de Rose dans Section de Recherches sur TF1 - , Janis Abrikh et Clément Olivieri (vu dans Paris est à nous sur Netflix). Mais aussi Cyril Garnier, Jean-François Garreaud, Laura Presgurvic et Isabelle Tanakil.

Synopsis :

Eva (Eugénie Derouand) est paraplégique depuis trois ans. Pour son anniversaire, elle reçoit en cadeau un étrange calendrier de l’Avent. Mais ce ne sont pas les traditionnelles friandises qu’elle découvre chaque jour, mais des surprises plus inquiétantes, parfois agréables, souvent terrifiantes, et de plus en plus sanglantes. Cette année, Noël va être mortel !

La Bande-Annonce :

Notre critique :

On se réjouissait à l’avance de découvrir Le Calendrier, un film d’horreur francophone, tellement ils sont peu nombreux.

Le pitch était plutôt alléchant – une histoire de calendrier de l’avent maléfique – qui aurait pu sortir tout droit d’un studio hollywoodien. Des acteurs bien connus de fictions françaises qui passent, pour une fois, sur grand écran (Honorine Magnier de Section de Recherches en blonde, Cyril Garnier de Demain nous Appartient ou encore Jean-François Garreaud de La Crim’ et Plus Belle la Vie notamment). Si sur le papier, tout était bien là pour nous tenter, en revanche, le résultat est loin de nos attentes et déçoit un peu.

Si l’aspect surnaturel et fantastique est bien présent, le réalisateur a très peu recours aux effets spéciaux pour le matérialiser à l’écran. Un choix qu'on ne partage pas. Par moment, les personnages semblent avoir des visions, mais on ne comprend pas bien s’ils ont pris des substances hallucinogènes ou si ça se passe pendant leur sommeil après l’absorption de somnifères. C'est dommage car là le film nous perd. Le personnage de Cyril Garnier est trop caricatural. Quant au rythme du film, il est trop lent.

Dommage, ce n’est pas cette fois qu’un film de genre francophone tirera son épingle du jeu. L'intention est là, mais le résultat ne suit pas.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 1 décembre 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche