This page is not available in your language, please, choose yours

The Voices de Marjane Satrapi : critique et bande-annonce

Publié le 10 mars 2015 Par Maïlys C.
The Voices : critique et bande-annonce

Infos pratiques

Le 11 mars 2015

Interdit aux moins de 12 ans.

The Voices, en salles le 11 mars 2015, est le nouveau film réalisé par Marjane Satrapi. On retrouve Ryan Reynolds, Gemma Arterton et Anna Kendrick dans une sombre histoire de psychopathe sympathique qui entend des voix... Très drôle et totalement barré.

Marjane Satrapi ne veut pas qu'on la catégorise : ce n'est pas parce qu'elle a fait un film d'animation féministe et engagé qu'elle fera toujours des films d'animation féministes et engagés. Si on ne l'avait pas encore totalement compris avec ses autres films, avec The Voices, on est fixés : Marjane Satrapi peut s'attaquer à tout et n'importe quoi en apportant une touche indéfinissable, sans doute quelque chose d'irrévérencieux et de piquant. 

Ryan Reynolds incarne Jerry, un gentil dingue qui travaille dans une usine toute rose d'une petite ville des États-Unis. Parmi ses collègues, Fiona (Gemma Arterton), la petite Anglaise de la compta, lui plaît : un soir, il l'invite à dîner mais la soirée tourne au drame. Influencé par les voix qu'il entend quand il ne prend pas ses médicaments, Jerry se retrouve alors doucement entraîné sur la pente du meurtrier multi-récidiviste... 

Notre avis sur le film : 

Le scénario de Michael R. Perry avait un très beau potentiel, ultra-glaçant et hilarant, que Marjane Satrapi sublime grâce à une réalisation soignée, pop, très photographique et une jouissance délectable. On sent qu'elle s'est beaucoup amusé à réaliser ce projet qui lui a été proposé par la production.

Le casting est impeccable : Ryan Reynolds est parfait dans son rôle de tueur mignon et éternellement innocent, Gemma Arterton déborde de féminité et Anna Kendrick ajoute la touche américaine lamba indispensable pour faire passer le sentiment que l'horreur guette même dans les villes les plus reculées des États-Unis. 

Jerry entend des voix, ou plutôt il entend son chien et son chat parler, sortes de consciences angélique et diabolique qui lui soufflent tour à tour leurs idées sur l'attitude qu'il doit adopter (voix incarnées par Ryan Reynolds lui-même, qui s'amuse avec un accent écossais improbable) : dans ce combat inégal, la verve du chat l'emporte et Jerry devient, à cause de Mr Moustache, un dangereux psychopathe. Ces voix, Jerry ne les entend que s'il ne prend pas ses médicaments : ainsi, un jour où il décide de les prendre, on voit son appartement tel qu'il est vraiment (coup de génie de la réalisation), sale, dérangé, un cadavre découpé par-ci, un empilement étrange de boîtes par-là. Alors, vite, vite, on ne souhaite qu'une chose, que l'effet disparaisse pour retourner dans le monde édulcoré de Jerry. 

Bande-annonce : 

Informations pratiques : 

The Voices
En salles le 11 mars 2015 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement