Coronavirus : quand l'industrie de la mode se mobilise

Par Rizhlaine F. · Publié le 20 mars 2020 à 11h40 · Mis à jour le 20 mars 2020 à 11h59
Alors que l'épidémie de coronavirus se poursuit et que la France est confinée, l'industrie de la mode s'engage dans le combat contre la propagation du virus.

L'épidémie de Coronavirus et la mise en place du confinement en France fait souffler un vent de solidarité sur l'ensemble du territoire. Des particuliers et des entreprises se mobilisent afin d'aider à ralentir la propagation du virus. Cette crise étant non seulement une menace sur la santé mais aussi sur l'économie, les acteurs sont de plus en plus nombreux à vouloir faire front face à cette pandémie

"Nous sommes en guerre" avait déclaré Emmanuel Macron ce lundi 16 mars 2020. Dans ce contexte épidémique, le monde de la mode a lui aussi pris les armes pour partir en croisade contre le coronavirus. L'objectif principal ? Aider au maximum les hôpitaux et le corps médical.

La semaine d'avant, LVMH avait annoncé sa décision de mobiliser quatre usines de parfum françaises afin qu'elles produisent du gel hydroalcoolique à destination des hôpitaux. Dès ce lundi 16 mars 2020, l'AP-HP a pu recevoir les premiers flacons offerts par le groupe détenteur de grandes maisons françaises dont Louis Vuitton, Christian Dior ou encore Guerlain

Le géant de la cosmétique L'Oréal troque également les crèmes de jour pour du gel hydroalcoolique. Les marques Garnier et La Roche-Posay détenues par le groupe sont mises à disposition pour produire ce précieux désinfectant et en fournir gracieusement non seulement aux hôpitaux mais aussi aux EHPAD, ainsi qu'aux acteurs de l'industrie alimentaire. Une aide qui serait dispensée à l'échelle européenne. L'Oréal aurait également l'intention d'offrir une aide économique à différents commerces liés au secteur de la beauté comme les salons de coiffure ou les parfumeries.

Mais il n'y a pas que la cosmétique qui est mobilisée, l'industrie du textile entre également dans la danse. Deux marques, 1083 et Saint James, l'une reconnue pour ses jeans et l'autre pour ses mariniers, se sont par exemple lancés dans la confection de masques de protection à destination du corps médical

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche