Confinement : les sports collectifs de plein air interdits

Par Alexandre G. · Publié le 30 octobre 2020 à 17h10 · Mis à jour le 30 octobre 2020 à 17h11
Comme l'a précisé l'exécutif lors de l'annonce du reconfinement national, tous les sports collectifs sont désormais interdits en France. Pour les amateurs de football, basket, rugby, volley ou handball, il faudra attendre au moins jusqu'au 1er décembre 2020 avant de pouvoir refouler les terrains. En extérieur comme en intérieur.

Pendant le confinement, impossible de pratiquer le moindre sport collectif. Depuis le retour des mesures restrictives mises en place dans la lutte contre la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, les salles de sport, piscines et autres lieux de sport couverts sont tous fermés. 

En ce sens, on avertit tous les sportifs : football, basket, rugby, volley, handball et même tennis sont désormais interdits en France, qu'ils se déroulent à l'intérieur ou en plein air. À Paris, c'est également la même règle qui s'applique, puisque tous les stades, terrains d'éducation physique et de tennis municipaux doivent fermer leurs portes jusqu'au 1er décembre, minimum. La seule exception concerne les sportifs de haut niveau ou professionnels ainsi que les enfants, dans un cadre scolaire, qui peuvent eux continuer à y accéder.

Mais alors, quels sont les sports qu'on peut encore pratiquer en période de confinement ? Les règles encadrant la pratique sportive sont claires, et presque similaires au premier confinement : à raison de 1 heure maximum, uniquement en solitaire, dans un rayon de 1 kilomètre autour de son domicile ou, nouveauté, autour de son lieu de travail. Pour être tranquille, il faudra remplir son attestation de sortie, en cochant l'activité physique nécessaire. Et ne vous faites pas d'illusion : il est strictement interdit de courir à deux ou de jouer au tennis par exemple. 

 

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche