Température glaciale à la baule

Actuellement à La Baule, les Parisiens en profitent pour se remettre à niveau physiquement. Voici les paroles d’Antoine Kombouaré à propos de ce stage données par Le Parisien ce lundi, ainsi que l'organisation de la séance.
Tout d’abord, l’entraîneur explique le choix de ce lieu qu’il connaît bien. « Je suis venu ici car je suis un peu le régional de l’étape, lance-t-il. Quand j’étais joueur à Nantes, je m’entraînais à La Baule. Comme entraîneur de Strasbourg et de Valenciennes, j’y ai systématiquement emmené mes troupes. »



Il affirme le besoin de travail physique pour une suite de championnat qui va, selon lui, être « très difficile ». Toujours intransigeant, il s’agace lorsque le bus doit ralentir pour attendre Mamadou Sakho, mais aussi lorsqu’il découvre la qualité de la pelouse. Ainsi, le Kanak va demander poliment aux responsables du stade de faire quelque chose. « Serait-il possible, Messieurs, de rouler un peu le terrain pour demain car il est impossible de travailler correctement les appuis ? ».



Il faut dire que la séance se déroule avec une température très fraiche, donc très peu de supporters ont fait le déplacement. Notons parmi les spectateurs la présence de Pierre Menès, le journaliste de Canal + supporter du PSG, actuellement en vacances dans la région. Les joueurs ont terminé la séance une opposition à onze contre onze.






P.
Dernière modification le 4 janvier 2010

Informations pratiques

Mots-clé : club, kombouare, sakho
Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !