Matchs à huis clos : vers une prolongation des restrictions au-delà du 20 janvier ?

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 5 janvier 2021 à 17h18 · Mis à jour le 5 janvier 2021 à 17h18
La ministre des Sports Roxana Maracineanu a laissé entendre que le public n'était pas prêt de retourner dans les stades dès le 20 janvier 2021, comme l'avait initialement le gouvernement. En cause : les aléas de la crise sanitaire et la dangerosité du Covid-19, qui devraient encore éloigner la perspective d'une levée des huis clos pour les rencontres sportives professionnelles.

Si vous espérez pouvoir assister à une rencontre sportive prochainement, il va falloir encore attendre un bon bout de temps... C'est en tout cas ce que confirme le cabinet de la ministre des Sports Roxana Maracineanu ce lundi 4 janvier 2021 à l'AFP. "On n'est pas certain qu'on tienne l'agenda du 20 janvier", précisent ses collaborateurs. Les matchs à huis clos ont encore de beaux jours devant eux...

À l'heure du deuxième confinement, le gouvernement avait prononcé l'interdiction pour les spectateurs de pénétrer une enceinte sportive, avec la perspective de pouvoir retourner (en partie) dans les stades et lieux de sport dès la fin du mois de janvier. Comme après le premier confinement, où les stades avaient accueilli des jauges limitées à 5000 ou 1000 spectateurs, en fonction de la capacité de l'enceinte. Sauf qu'entre temps, avec l'arrivée de l'hiver et la baisse des températures, la crise du Covid-19 a pris un nouvel élan : la France et bon nombre de voisins européens ont adopté des mesures restrictives à ce sujet. Et la situation est loin de s'améliorer. 

Concrètement, comme le soulignait le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, "l'horizon (du 20 janvier) s'éloigne un peu avec la situation épidémique". Pour l'heure, les mesures de couvre-feu à partir de 20h s'appliquent partout en France, et certains départements doivent même se plier à des restrictions de déplacement dès 18h. Aussi, l'ensemble des autres "ERP" (établissement recevant du public) comme les théâtres, les cinémas et les établissements culturels n'ont eux aussi toujours pas reçu de feu vert de la part de l'exécutif quant à une éventuelle réouverture.

Cependant, l'État a d'ores et déjà commencé en ce début d'année à débloquer les premiers versements pour les clubs sportifs professionnels dans le but compenser les pertes en billetterie. Le sport amateur est toujours limité à des activités extérieures individuelles, à l'exception des mineurs qui peuvent reprendre une activité normale

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche