PSG : les Ultras saluent "le retour du foot populaire" sur une banderole devant le Parc des Princes

Par Alexandre G. · Publié le 18 janvier 2021 à 11h54 · Mis à jour le 18 janvier 2021 à 11h55
Alors que les stades sont toujours fermés au public en raison de la crise sanitaire, le Collectif Ultras Paris a quand même tenu à déployer une banderole devant le Parc des Princes. Un message adressé à la Ligue de football professionnel, en pleine discussions avec les chaînes de télévision après le fiasco de Mediapro.

Les Ultras du PSG affichent leurs espérances. Dimanche 17 janvier 2021, au lendemain de la victoire du PSG face à Angers dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1, les supporters du Collectif Ultras Paris (CUP) avaient un message à transmettre à la Ligue de football professionnel et à Mediapro. "Baisse des salaires, régulation des transferts, diffusion en clair : le retour du foot populaire".   

Aussi, c'est devant le stade de leur équipe, le Parc des Princes, que les Ultras du PSG ont décidé d'afficher cette banderole. Un message fort et explicite, qui s'adresse aux dirigeants du football français. Comme pour approuver la tournure que prennent les évènements qui secouent actuellement le football français, et plus largement mondial. Et pour cause : depuis le début de la pandémie du Covid-19, les difficultés économiques s'accumulent.

Mais au fait, pourquoi saluer le retour du football populaire en France ? D'abord, il y a la question des droits TV. Fin novembre dernier, Mediapro abandonnait son projet de chaîne Téléfoot et rendait les armes à la LFP, après avoir racheté à prix d'or les droits de diffusion des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 pour la saison 2020-2021. Depuis, des chaînes comme Canal+ ou M6 ont proposé de reprendre le flambeau et de diffuser "gratuitement" le reste de la saison, ou du moins une poignée de matchs... En attendant un accord définitif, toujours pas d'actualité, il apparaît évident que ce format bénéficie surtout aux chaînes, avant de profiter aux clubs. 

Un fiasco qui a pour conséquence directe la baisse des rétributions financières prévues pour les clubs professionnels français en fin de saison, au prorata de leur classement de fin de saison. En clair : moins d'argent pour tout le monde, et des trésoreries en danger. Par conséquent, c'est bien toute l'économie du foot qui prend un coup derrière la tête. Derrière, les présidents de club se sont empressés de proposer une baisse des salaires à tous les joueurs, dans le but d'alléger la masse salariale souvent colossale de leurs structures. 

Même conséquence sur le marché des transferts. Après plusieurs années de spéculations et de transferts records -rappelez-vous Neymar au PSG pour 222 millions d'euros-, l'heure est à la disette et à un apaisement. Moins d'argent dans les trésoreries, des billetteries à l'arrêt, des sponsors peu enclins à dépenser des sommes folles : en même temps que la pandémie gagne du terrain, le foot business recule. Pour le plus grand bonheur des supporters parisiens

Informations pratiques

Lieu

24 rue du Commandant Guilbaud
75116 Paris 16

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche