Coronavirus : pas de concerts avant l'automne 2021 ? Une recommandation de plusieurs experts

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 15 avril 2020 à 08h46 · Mis à jour le 16 avril 2020 à 10h07
Et si les grands évènements ne pouvaient pas accueillir de public avant… l’automne 2021 ? C’est en tout cas ce que recommandent plusieurs médecins spécialistes qui craignent une nouvelle vague de contamination du coronavirus en cas de retour trop rapide de concerts, spectacles ou encore manifestations sportives.

Lors de son allocution télévisée du 13 avril, le Chef de l’Etat Emmanuel Macron a annoncé un prolongement du confinement jusqu’au 11 mai. A partir de cette date, une nouvelle étape débutera avec notamment la réouverture progressive des crèches, les écoles, les lycées. En revanche, le Président de la République a précisé que "les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacle et musées resteront en revanche fermés à ce stade", ajoutant que "les grands festivals et évènements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain". Conséquences ? Le secteur de l’Hôtellerie-Restauration est très inquiet pour l'avenir de son activité tandis que les festivals de cet été en France annoncent leur annulation les uns après les autres.

Et si cette interdiction des grands rassemblements se prolongeait ? Si les concerts, spectacles, conférences et manifestations sportives, réunissant beaucoup de public, ne revenaient pas avant…. l’automne 2021 ? C’est en tout cas ce que préconisent plusieurs médecins spécialistes.

Dans une interview pour le New York Times, rapportée par Consequence of Sound, le médecin américain Ezekiel Jonathan Emanuel, directeur du Healthcare Transformation Institute de l’Université de Pennsylvanie, et conseiller spécial du directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, confie "vous ne pouvez pas simplement actionner un interrupteur et ouvrir l’ensemble de la société. Ça ne marchera tout simplement pas. C’est trop. Le virus reviendra certainement à un niveau encore pire".

Toujours selon lui, "le redémarrage de l’économie doit se faire par étapes" et les événements réunissant beaucoup de public font partie de "la dernière étape" de ce long processus.

"Pour les grands rassemblements (conférences, concerts, événements sportifs) lorsque les gens disent qu’ils vont reporter pour octobre 2020, je ne sais même pas comment ils peuvent penser que c’est une possibilité plausible. Je pense que ces choses seront les dernières à revenir. En réalité, nous parlons de l’automne 2021 au plus tôt."

En attendant le développement d’un vaccin, de nombreux spécialistes craignent en effet une nouvelle vague de contamination.

Si cette recommandation s’adresse avant tout aux citoyens américains, qu’en est-il de l’Europe ? Visiblement, cet avis est partagé par d’autres experts comme par exemple Gerald Haug, le président de la très réputée Académie des Sciences Leopoldina en Allemagne.

Selon ce dernier, bloquer l'accès aux stades et aux salles pendant encore dix-huit mois "serait certainement très avisé", avant d’ajouter "Quant à savoir si ça va durer un an et demi, il faut attendre, il y a des évaluations plus optimistes", a-t-il confié dans une interview diffusée le 13 avril sur la chaîne publique ARD. "Mais ça va certainement durer plusieurs mois encore, ça pourrait aller jusqu'à un an et demi". En Allemagne, cette Académie préconise une sortie de confinement "par étapes".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche