Roman Frayssinet à l'Olympia avec Alors

Par Laura B. · Publié le 6 janvier 2020 à 13h53 · Mis à jour le 6 janvier 2020 à 13h54
C'est l'un des humoristes qui monte en ce moment... Roman Frayssinet se produira à l'Olympia les 21 et 22 décembre 2020 avec son one-man-show "Alors".

Après le théâtre de l'Oeuvre où il est resté très longtemps à l'affiche, Roman Frayssinet a commencé son année 2020 par quelques représentations au Trianon début janvier.
Et, c'est à l'Olympia qu'il terminera son année 2020 : Roman Frayssinet y jouera son one-man-show "Alors" lundi 21 décembre 2020 et mardi 22 décembre 2020 à 20h30.
Roman Frayssinet s'est déjà produit à l'Olympia, en mai dernier, lors d'une séance caritative au profit de l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque.

On ne l'avait pas vraiment vu venir ce jeune humoriste de 25 ans puisque c'est au Canada qu'il s'est formé à l'humour dans la très sérieuse école nationale de l'humour de Montréal. De l'autre côté de l'Atlantique, il joue alors en première partie de Sugar Sammy. De retour en France à l'automne 2017, il assure celles de Kyan Khojandi et de Blanche Gardin.

"Alors" est (déjà) le troisième one-man-show de Roman Frayssinet. Il mêle stand-up classique et absurde, abordant des sujets originaux.

Notre critique :

Difficile de vous résumer le spectacle de Roman Frayssinet tant il y a à boire et à manger car il se passe beaucoup de choses dans sa tête. Mais, une sorte de fil conducteur invisible fait que chaque changement de sujet n'est pas totalement sans lien avec le précédent.
On a commencé par avoir peur en voyant ce jeune homme arrivé sur scène yeux mi-clos et vêtu d'un jeans troué rentré dans des chaussettes blanches remontées et d'un sweat-shirt beaucoup trop grand. Rien que sa tenue, c'est déjà tout un concept. Mais, au fil du spectacle, ses yeux s'écarquillent davantage et vannes et réflexions fusent.
Roman Frayssinet commence par se plaindre de son corps, fait une (longue) diatribe sur le sexe de l'homme ("testicule, rien que le mot est drôle"), évoque les différents âges de la vie et confie attendre avec impatience la vieillesse pour s'octroyer "toute liberté sans aucune limite".
Il dresse un inventaire à la Prévert des choses "dégueulasses", un mot qui revient souvent dans sa bouche comme un gimmick.
Certaines réflexions sont très sensées de prime abord, pour d'autres il faut aller fouiller bien plus loin.
L'humoriste évoque aussi la nature, les documentaires animaliers et le "Barrage de merde du castor. Nous on fait de l'électricité avec" s'énerve-t-il.
Vous l'aurez compris, cet ovni de l'humour a été une belle découverte pour nous.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 21 décembre 2020 au 22 décembre 2020

×

    Lieu

    28 Boulevard des Capucines
    75009 Paris 9

    Tarifs
    A partir de : 26 €

    Site officiel
    www.olympiahall.com

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche