Coronavirus : des députés demandent de repousser les vacances d'été

Par Laurent P. · Publié le 25 avril 2020 à 18h17 · Mis à jour le 25 avril 2020 à 18h18
En raison de la pandémie de coronavirus et pour rassurer les saisonniers et autres acteurs du secteur touristique, 30 députés Les Républicains proposent de repousser les vacances d'été de deux semaines, pour les faire débuter mi-juillet et les faire se terminer mi-septembre.

Les vacances d'été repoussées à cause du coronavirus ? C'est la proposition qu'ont fait 30 députés Les Républicains, réclamant ainsi, selon nos confrères du Parisien, des "clarifications urgentes pour le tourisme" pour soutenir le secteur pendant cette crise, fortement impacté avec l'arrivée du printemps et la chute des réservations dans les restaurants, hôtels et autres établissements d'accueil. Des "interrogations nombreuses des professionnels du tourisme" relayées par ces 30 députés dans un communiqué, et un calendrier des vacances qui pourraient donc se voir chambouler.

Concernant les dates de ces vacances, les députés LR évoquent des congés allant du 15 juillet au 20 septembre. L'idée ? Préserver la saison estivale et essayer d'amoindrir la crise économique pour les établissements concernés. Une solution qui "offrirait au secteur touristique deux vrais mois de départs en congés" a par ailleurs rapporté Julien Aubert, député du Vaucluse et cosignataire de cet appel pour soutenir le secteur du tourisme, à nos confrères de RTL.

Du côté du gouvernement, le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré vendredi 24 avril dernier des représentants de l'hôtellerie et de la restaurations, mais pour le moment, pas de décision quant à une réouverture de ces établissements, dans l'incertitude de pouvoir faire le plein en juillet. Un report des vacances qui n'était de toute façon, il y a encore plusieurs semaines, pas envisagé par l'exécutif, comme l'avait rappelé le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, alors interpellé sur une fausse information circulant sur le net à ce sujet.

A noter qu'en France, le secteur du tourisme représente "environ 170 milliards d'euros de recettes", comme l'expliquait également Jean-Baptiste Lemoynesecrétaire d'État aux Affaires étrangères, à nos confrères de RTL. Et de poursuivre : "Aujourd’hui, un trimestre sans activité, c’est 40 milliards d’euros de recettes en moins". Et à Julien Aubert de préciser que "7% de notre produit intérieur brut dépend d'une industrie touristique qui est largement saisonnière".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche