Disparition du dessinateur Uderzo, co-créateur d'Astérix

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 24 mars 2020 à 12h23 · Mis à jour le 24 mars 2020 à 13h26
Le dessinateur Albert Urderzo, père avec René Goscinny de la bande dessinée Astérix et Obélix, s'est éteint ce mardi 24 mars 2020 à l'âge de 92 ans, victime d'une crise cardiaque.

Il avait toujours apprécié la discrétion. Pourtant, il s'agit d'un des dessinateurs français les plus influents de son époque. Albert Uderzo, l'un des deux pères fondateurs avec René Goscinny de la bande dessinée Astérix et Obélix, est mort ce mardi 24 mars 2020. L'homme réservé à l'allure tranquille est "mort dans son sommeil à son domicile à Neuilly, d'une crise cardiaque sans lien avec le coronavirus" a déclaré Bernard de Choisy, son gendre, à l'AFP. Il était âgé de 92 ans. 

C'est l'un des monstres de la bande dessinée qui est parti. L'oeuvre qu'il avait co-crée avec René Goscinny, Astérix et Obélix, n'aura pas attendu sa mort pour dépasser les frontières. Avec 370 millions d'albums vendus dans le monde, des traductions en 111 langues ou dialectes, une quinzaine de films d'animations, de cinéma (on se souvient tous d'Astérix et Obélix Mission Cléopatre), un parc de loisirs en son honneur, ou encore des milliers de produits dérivés, le succès de leur B.D. reste l'une des plus belle réussite française du genre. 

Le fils d'immigrés italiens, qui avait découvert la bande dessinée par les premières planches de Mickey Mouse, publiées dans Le Petit Parisien, était un autodidacte daltonien, discret au regard malicieux. C'est en 1961 qu'Astérix le Gaulois, premier volet des aventures du gaulois intrépide, est publié. 

Au même titre que Walt Disney et de son incontournable Mickey Mouse, le rival français Astérix peut se targuer d'avoir marqué de son empreinte l'imaginaire collectif français. Qui, en France, n'est jamais tombé sur l'un des albums d'Astérix et Obélix ? Depuis leur rencontre en 1951, les deux amis René Goscinny et Albert Uderzo sont restés inséparables, "comme cul et chemise" avouait-il au Parisien en 2018. Depuis 2013, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad dessinait la suite des aventures d'Astérix, toujours supervisées par Uderzo. Le dessinateur avait d'ailleurs précisé dans la même interview ne pas vouloir "laisser Astérix entre d'autres mains après ma disparition"

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche