Coronavirus : le point sur la stratégie du gouvernement face à l'épidémie

Par Rizhlaine F. · Publié le 19 avril 2020 à 17h58 · Mis à jour le 20 avril 2020 à 17h00
Tandis que le confinement se voit prolongé jusqu'au 11 mai 2020, Edouard Philippe fait le point sur la stratégie du gouvernement face à l'épidémie de Coronavirus ce dimanche 19 avril 2020.

Après avoir précisé la stratégie du gouvernement afin de venir à bout du coronavirus, Edouard Philippe fait le point sur la situation ce dimanche 19 avril 2020 à l'heure où la courbe d'évolution du COVID 19 aurait atteint un plateau.

Cette stratégie consiste d'une part à aplanir la courbe de l'évolution des cas au maximum et d'autre part à renforcer les hôpitaux. La raison de cette stratégie est due au fait que le coronavirus peut engendrer des cas graves qui nécessitent une prise en charge en service de réanimation. Or la capacité des hôpitaux est limitée. Une surcharge de ces services entraine donc une prise en charge limitée. Faute de place, les médecins doivent alors renoncer à réanimer certains profils qui pourraient être soignés d'ordinaire. Dans ce contexte, le taux de mortalité devient alors plus élevé.

Pour éviter ce scénario, il est donc nécessaire que la courbe des cas graves reste en dessous des capacités en réanimation. Au début de la crise, cette capacité était de 5000 lits. Cependant le coronavirus est considéré comme étant très contagieux (un individu contaminerait environ 2-3 personnes) alors pour limiter la propagation, le gouvernement a d'abord invité les français à pratiquer les recommandations sanitaires avant de placer l'ensemble du territoire en confinement. En parallèle des mesures seraient également prises pour augmenter la capacité des hôpitaux

Ce dimanche 19 avril 2020, Edouard Philippe a donc fait le point sur la crise sanitaire. Il indique ainsi que l'efficacité du confinement a permis d'aider à ralentir la propagation du virus. Après un pic de 7100 lits occupés en réanimation, ce chiffre passe a environ 5800 au 19 avril 2020 sur une capacité de 10 500. 

Le premier ministre précise également que durant le confinement, les français auraient fait preuve de responsabilité en limitant leurs déplacements : -86% a destination des commerces, -39% vers les épiceries et pharmacies, - 79% vers les stations de transports et -55% vers les bureaux.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche