Coronavirus : la prime de 1000 euros d'Auchan proportionnelle au temps de travail

Par Cécile D. · Publié le 16 avril 2020 à 17h15 · Mis à jour le 16 avril 2020 à 17h15
La chaîne de supermarchés Auchan a promis une prime de 1000 euros à tous ses salariés, en première ligne eux aussi depuis le début de l'épidémie. Cependant, tous ne toucheront pas la somme exacte : cette prime sera proportionnelle au temps de travail effectué.

Promise fin mars, la prime de 1000 euros pour les salariés du groupe Auchan ne sera pas distribuée à tous également. La chaîne de supermarché a l'intention d'octroyer cet argent proportionnellement au temps de travail effectif des employés. Une nouvelle qui ne réjouit pas tout le monde, puisque des caissiers pourraient ne toucher au final que 50 euros selon les syndicats.

Auchan avait annoncé que « l'ensemble des collaborateurs des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et site de e-commerce, se verront verser, dans les semaines qui viennent, une prime forfaitaire de 1.000 euros ». Au final, la prime sera distribuée au prorata du temps de travail effectif, une mesure logique selon la direction qui veut effectuer un acompte sur la paie du mois d'avril en attendant les ajustements réglementaires liés au nombre d'heures travaillées.

Pour les syndicats, cette décision n'est pas acceptable. Cité par RTLPierre Fostier, délégué syndical FO, estime que « l'on est loin de la promesse faite en mars de 1.000 euros pour 65.000 salariés ». La CFDT renchérit : « le virus ne proratise pas ses victimes en fonction de leur contrat de travail. La contamination est aléatoire. Les règles d'attribution de la prime annoncées le 10 avril sont profondément discriminantes et inspirent un réel sentiment d'injustice pour beaucoup de salariés, qui se sentent floués ».

Les perdants devraient être majoritairement ceux qui ne peuvent venir travailler car ils sont considérés à risque face au Covid-19, les personnes en arrêt maladie ou ceux qui ne travaillent que les week-end, comme les étudiants. Il reste à voir si la colère des 65 000 salariés fera changer d'avis le groupe Auchan et le poussera à offrir les 1000 euros promis, sans condition.

 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche