Les animaux domestiques, chats et chiens, ne peuvent pas transmettre le coronavirus, d'après l'Anses

Par Manon C. · Photos par Manon C. · Publié le 7 novembre 2020 à 18h41 · Mis à jour le 9 novembre 2020 à 10h09
L'Anses a publié un avis concernant la propagation du Coronavirus par les animaux domestiques et le rapport est sans appel : les animaux domestiques ne peuvent pas transmettre le virus à l'Homme. Mais Jean-Luc Angot, président de l’Académie vétérinaire de France précise toutefois qu'il faut faire attention aux furets.

L'épidémie mondiale de Coronavirus a provoqué des craintes infondées chez certaines personnes. Ainsi, nombreux sont les animaux a avoir été abandonnés, dès le début de l'épidémie.

Les refuges qui accueillent les animaux abandonnés débordent et certains arrivent vraiment à saturation. C'est d'ailleurs pour pallier cette surcharge des refuges que le gouvernement a mis en place une nouvelle dérogation au confinement obligatoire afin d'autoriser les déplacements visant à adopter des animaux

Le mardi 21 avril, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a publié un avis concernant la propagation du Coronavirus par les animaux domestiques, et le rapport est sans appel : d'après les études menées, les animaux domestiques ne peuvent pas transmettre le virus à l'homme. 

"Dans le contexte actuel et au vu des informations disponibles, il n'existe actuellement aucune preuve que les animaux domestiques (animaux d’élevage et de compagnie) jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2 (...). Cette diffusion étant le résultat d'une transmission interhumaine efficace par voie respiratoire", écrit l'Anses dans son rapport.

Pour en arriver à cette conclusion, l'Anses a constitué un groupe d’expertise collectif d’urgence qui s'est appuyé sur l'étude des cas connus d'animaux testés positifs au Coronavirus. Pour rappel, un chat en Belgique, un tigre au zoo de New-York et deux chiens à Hong-Kong ont été testés positifs au Covid-19. Les cas en question sont "rares, sporadiques et isolés au regard de la forte circulation du virus chez l'Homme et de l'ampleur de la pandémie. Les cas investigués sont en faveur d’une transmission de l’Homme vers l’animal." précise le rapport de l'Anses. 

Le groupe d’expertise collectif d’urgence s'est aussi intéressé aux expériences menées depuis le début de l'épidémie. Selon une étude chinoise, les chiens sont peu "réceptifs au virus", tout comme les canards et les porcs. "Il n’existe actuellement aucune preuve scientifique quant à la transmission du SARS-CoV-2 d’un animal domestique infecté à l’Homme" martèle l'Anses. 

Afin d'éviter toute contamination de l'Homme à l'animal, l'Anses recommande aux personnes atteintes du Coronavirus de limiter les contacts avec son animal de compagnie et de respecter les "mesures barrières et de distanciation" recommandées. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche