Déconfinement : déplacements, masques, dans quels cas risque-t-on une amende

Par Rizhlaine F. · Publié le 15 mai 2020 à 19h51 · Mis à jour le 20 mai 2020 à 13h02
À compter du 11 mai 2020, la France enclenche la première phase de son déconfinement. Celle-ci entraîne de nouvelles règles dont le non-respect peuvent donner lieu à une verbalisation. Alors dans quels cas risquons-nous une amende déconfinement ?

Depuis le 11 mai 2020, on a dit "au revoir" à ce qu'on appelait l'amende confinement. Mais alors que la France entre dans une nouvelle phase dans sa lutte contre le coronavirus, de nouvelles règles entrent en vigueur. Dans quels cas risquons nous alors une amende déconfinement ? 

Le 7 mai 2020, plusieurs ministres se sont exprimés tour à tour pour détailler l'issue du confinement dont la première phase est enclenchée à compter du 11 mai 2020. Si désormais nous n'aurons plus à justifier nos sorties par une attestation obligatoire justifiant notre déplacement, ce déconfinement s'accompagne en revanche d'autres interdictions :

Désormais, le port du masque est rendu obligatoire dans les transports en commun dès l'âge de 11 ans. Le non-respect de cette règle sera sanctionné par une amende de 135 euros. Il en sera de même pour ceux qui montent à bord d'un TGV sans avoir réservé au préalable, chose désormais indispensable puisque les trains sont plafonnés à 50% de leur capacité. 

À compter du 11 mai 2020, au sein des transports en commun d'Île-de-France, l'accès pendant les heures de pointes sera désormais réservé aux usagers munis d'une attestation de leur employeur se déplaçant dans le cas de l'exercice de leur activité professionnelle ainsi que ceux dont le déplacement est justifié par un motif impérieux. En l'absence de justificatif, une amende de 135€ guette les contrevenants. 

Deconfinement : le Canal Saint-Martin évacué par la police, alcool désormais interdit sur les bergesDeconfinement : le Canal Saint-Martin évacué par la police, alcool désormais interdit sur les bergesDeconfinement : le Canal Saint-Martin évacué par la police, alcool désormais interdit sur les bergesDeconfinement : le Canal Saint-Martin évacué par la police, alcool désormais interdit sur les berges Deconfinement : rassemblements sur le Canal Saint-Martin, une amende contre la consommation d'alcool
En ce premier jour de deconfinement, le Canal Saint-Martin a dû être évacué par la Police, aux alentours de 20h, alors que des dizaines de parisiens s’y étaient regroupés. Suite à ces rassemblements, le préfet de police annonce l'interdiction de la consommation d'alcool sur ces lieux ainsi que sur les voies sur berges du côté des quais de Seine au risque d'une amende de 38€.

Croisière sur le canal de l'OurcqCroisière sur le canal de l'OurcqCroisière sur le canal de l'OurcqCroisière sur le canal de l'Ourcq Coronavirus : Consommation d’alcool interdite sur le Bassin de la Villette et le canal de l’Ourcq
La consommation d'alcool sur le Bassin de la Villette et le canal de l'Ourcq est désormais interdite afin d'éviter les regroupements, et ce jusqu'au 10 juillet.

Un député propose une amende pour punir les jets de masques dans la rueUn député propose une amende pour punir les jets de masques dans la rueUn député propose une amende pour punir les jets de masques dans la rueUn député propose une amende pour punir les jets de masques dans la rue Un député propose une amende pour punir les jets de masques dans la rue
Depuis que le port du masque a été recommandé voire rendu obligatoire dans certains lieux, il n'est pas rare de les retrouver jetés au sol dans les rues. Pour lutter contre cette nouvelle forme de pollution, un député des Alpes-Maritimes propose une amende pour punir ces individus.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche