Coronavirus : À Wuhan, la consommation d'animaux sauvages devient interdite

Par Rizhlaine F. · Publié le 21 mai 2020 à 19h45 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 12h31
En Chine, dans la ville de Wuhan qui serait le point de départ de l'épidémie de coronavirus, il est désormais interdit de manger des animaux sauvages.

La ville de Wuhan serait le point de départ de la crise du coronavirus dont l'origine viendrait de la consommation d'un animal sauvage vendu sur le marché de cette ville chinoise en décembre 2019. Depuis l'épidémie s'est transformée au pandémie mondiale et la propagation de la covid 19 a entraîné des mesures inédites. La moitié de l'humanité s'est alors retrouvée confinée.

Ce mercredi 20 mai 2020, la ville de Wuhan a annoncé l'interdiction de la consommation d'animaux sauvages. Il n'est plus question ni de manger, ni de chasser ces espèces y compris en élevage et il serait également interdit d'élever des animaux sauvages même si il s'agit d'espèces terrestres protégées. Selon The Guardian, cette mesure devrait être effective pendant 5 ans et concernerait également les espèces aquatiques menacées

Tandis que le coronavirus se propageait à travers le monde, la question de la consommation de ces espèces sauvages avait souvent été soulignée et la Chine aurait pris des mesures à ce sujet. Elle se serait par exemple engagée à verser de l'argent aux agriculteurs qui tiennent des élevages et aurait interdit temporairement la vente de ces animaux sauvages jusqu'à la fin de la crise du coronavirus.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche