Coronavirus : 54 foyers de contamination en France, d'après Santé Publique France

Par Manon C., Charlene S. · Publié le 28 mai 2020 à 10h42 · Mis à jour le 28 mai 2020 à 11h31
Santé Publique France révèle, dans son dernier bilan, que plus de 46 foyers de contamination ont été identifiés en France, depuis le début du déconfinement. A cela vient de s'ajouter 8 nouveaux foyers de contaminations dont la moitié se trouve en Ile-de-France, première région en nombre de clusters.

On vous en parlait, il y a quelques jours, les foyers de contamination - aussi appelés clusters - se multiplient en France, depuis le début du déconfinement

Dans son dernier bilan, rendu public le 21 mai, Santé Publique France révèle qu'entre le 9 et le 19 mai derniers, 46 foyers de contamination ont été identifiés en France. Mais les premiers cas de contamination dans ces clusters "remontent le plus souvent avant la levée du confinement" précise l'agence nationale. 

Ce mercredi 27 mai, huit nouveaux foyers d'infections viennent s'ajouter à la liste après la découverte de clusters en Ile-de-France. Le détail concernant ces foyers n'ont pas été communiqué par la Direction générale de la santé (DGS) qui affirme en avoir détecté 8 nouveaux au total en France, dont la moitié à Paris. Cela vient s'ajouter aux 23 autres foyers de contaminations déjà connus et surveillés en Ile-de-France qui est donc la première région en terme de clusters puisqu'on en compte désormais 27 dans ce territoire.

Plusieurs sortes d'établissements et de lieux se sont transformés en clusters, d'après Santé Publique France, qui ne prend pas en compte le milieu familial et les Ehpad : des établissements sociaux d’hébergement et d’insertion (13 clusters), des entreprises (9 clusters), des établissements de santé (8 clusters). Trois foyers de contamination touchent par ailleurs des communautés vulnérables (3 clusters), des personnes handicapées (3 clusters) et des milieux sociaux élargis (3 clusters). Le milieu universitaire et scolaire (2 clusters) et privé (1 cluster) ont également été identifiés par Santé Publique France. 

"On peut se féliciter de ce nombre, dans la mesure où il reste acceptable parce que cela veut dire que l'on est en capacité de faire des enquêtes, de diagnostiquer et d'isoler les malades. C'est la partie cachée de l'iceberg qu'on rend visible, ce que l'on n'avait pas été capable de faire au début. Je ne peux pas dire qu'il faut s'en réjouir mais cela veut dire qu'aujourd'hui, on apprend à vivre avec le virus." a confié à BFM TV, Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches. 

Pour éviter tout risque de seconde vague, ces foyers de contamination doivent être circonscrits. Des mesures de contrôle ont donc été mises en place et "une extrême vigilance est maintenue dans ces foyers épidémiques quant au risque de diffusion communautaire", assure Santé Publique France. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche