Transports en Île-de-France : l'attestation employeur supprimée dès le 16 juin

Par Caroline J. · Photos par Alexandre G. · Publié le 15 juin 2020 à 15h30 · Mis à jour le 15 juin 2020 à 15h33
Jusqu'à quand les Franciliens devront-ils présenter leur attestation employeur pour prendre les transports en Île-de-France aux heures de pointe ? Le ministère des Transports a indiqué ce lundi 15 juin dans un communiqué de presse que cette attestation employeur obligatoire allait être supprimée au lendemain de l'annonce, soit à partir du mardi 16 juin.

Depuis le 15 juin, Paris ainsi que les autres départements d'Île-de-France sont en zone verte ! Cette annonce du président de la République survenue le 14 juin implique plusieurs nouveaux changements comme la réouverture totale des restaurants et cafés. Objectif de cette annonce alors que la phase 3 du plan de déconfinement était officiellement fixée au 22 juin ? Permettre une reprise plus intensive du travail.

Si un sentiment de liberté retrouvée plane donc un peu partout dans le pays, certaines obligations ne sont pas encore levées, comme l’attestation employeur à fournir si vous souhaitez emprunter les transports en commun franciliens aux heures de pointe. Au micro de BFMTV le 31 mai dernier, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État aux Transports, avait confié que cette attestation resterait obligatoire « au moins jusqu'au 22 juin ». On rappelle que cette attestation employeur est nécessaire pour prendre les transports en commun d’Île-de-France aux heures de pointe, c’est-à-dire entre 6h30 et 9h30, puis entre 16h et 19h.

Le 15 juin, le ministère des Transports a apporté une bonne nouvelle aux voyageurs franciliens, confirmant dans un communiqué de presse que cette attestation employeur obligatoire serait bel et bien supprimée à partir du mardi 16 juin. 

Une annonce qui intervient quelques heures seulement après l'intervention de Valérie Pécresse. Sur France 2, la présidente de la Région Île-de-France a demandé la suppression de l'attestation employeur dans les transports en commun aux heures de pointe.

"Je souhaite qu'on redonne la liberté de circuler en Île-de-France", a-t-elle indiqué, avant d'ajouter "La liberté de circuler c'est la suppression de l'attestation qu'on demandait aux Franciliens pour se déplacer en heure de pointe parce qu'il y avait la distanciation physique et donc on ne pouvait pas accueillir plus de 30% des voyageurs habituels".

Concernant le port du masque dans les transports, Valérie Pécresse le recommande pendant "encore plusieurs semaines", précisant toutefois qu'il n'est pas forcément nécessaire d'être "à un mètre l'un de l'autre dans les transports en commun, ce qui est rigoureusement impossible".

On rappelle que l'offre du trafic RATP est à présent quasi normale sur l'ensemble des lignes. En revanche, quelques stations de métro sont encore fermées aux voyageurs.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche