Covid : Le Portugal se reconfine dès vendredi 15 janvier

Par Manon C. · Publié le 14 janvier 2021 à 17h15 · Mis à jour le 14 janvier 2021 à 17h15
Le Portugal se confine une nouvelle fois, à compter du vendredi 15 janvier 2021, afin d'endiguer l'épidémie de Covid. Le télétravail redevient obligatoire, tandis que les commerces non-essentiels, les bars et les restaurants doivent à nouveau fermer leurs portes.

Face à la hausse inquiétante du nombre de nouveaux cas de Covid dans le monde, de nombreux pays font le choix de se reconfiner, à l'instar de l'Allemagne ou de l'Angleterre. Et du côté du Portugal, le gouvernement prend le même chemin. 

Alors que le Portugal avait bien géré la première vague épidémique au printemps 2021, imposant un confinement très rapidement, le pays s'est trouvé en grande difficulté à l'automne, lors de la seconde vague. Dès lors, des mesures restrictives ont été mises en place, comme des confinements partiels et des couvre-feux dans les régions touchées par la reprise épidémique. 

Mais alors que la capitale était déjà soumise à un couvre-feu - nocturne en semaine et dès midi le week-end - et que les commerces, restaurants, lieux de culte et lieux culturels avaient dû réduire leurs horaires, aujourd'hui c'est le pays tout entier qui se reconfine face à la recrudescence des cas de Covid. Selon les derniers chiffres officiels, le Portugal faisait état, mercredi 13 janvier, de 156 morts et 10 556 nouveaux cas dépistés. 

"Nous vivons simultanément le moment le plus dangereux mais aussi celui du plus grand espoir. Nous devons nous unir pour freiner cette pandémie, écraser cette courbe et sauver des vies" a déclaré Antonio Costa, le Premier ministre portugais. 

Dés vendredi 15 janvier, les Portugais seront donc à nouveau confinés pendant au moins un mois, et de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place - semblables à celles décrétées en mars et avril derniers : fermeture des commerces non-essentiels, des cafés et des restaurants, télétravail obligatoire dès que cela est possible et test de dépistage négatif pour toute arrivée par avion sur le territoire portugais. Cependant, les écoles resteront, cette fois-ci, ouvertes, tout comme les tribunaux et les églises ; et les Portugais pourront également aller voter au premier tour de l’élection présidentielle du 24 janvier. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche