Roselyne Bachelot nommée Ministre de la Culture

Par Elodie D. · Publié le 6 juillet 2020 à 20h26 · Mis à jour le 6 juillet 2020 à 21h25
Roselyne Bachelot est devenue ministre de la Culture ce lundi 6 juillet 2020. Cette personnalité bien connue des français, docteur en pharmacie fut un temps ministre de l'Ecologie, puis de la Santé, avant de se retirer de la politique. Elle avait dit qu'on y "la reprendrait plus" et était devenue chroniqueuse télé et radio, avec des prises de parole bien engagées.

Il faut croire que Roselyne Bachelot a encore beaucoup à dire ! Huit ans après son départ à la retraite politique, voici que l'ex-femme politique est de retour dans le gouvernement Castex. A 73 ans, Roselyne Bachelot aura donc été conseillère régionale des Pays de la Loire, secrétaire générale adjointe du RPR, députée puis, ministre de l'Ecologie et du Developpement durable, ministre de la Santé et des Sports, ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale et maintenant, ministre de la Culture.

Roselyne Bachelot avait quitté la vie politique en 2012 après un rôle de ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale remisé avec la loi sur la dépendance. Depuis, elle été devenue chroniqueuse à la télévision et à la radio. Parmi ces prises de guerre audiovisuelles, sa "chronique de Roselyne Bachelot" sur France Musique où elle présentait des grandes œuvres du répertoire de la musique classique, mais également plusieurs apparitions chez Laurent Ruquier, dans Les Grosses Têtes sur RTL, sa participation en temps que co-animatrice dans Le Grand 8 sur D8, ancienne C8, ou encore son émission 100% Bachelot sur RMC. Son amour de la musique et de l'art en général l'amène donc au ministère de la culture.

Interrogée par France Info, elle raconte : "En quelque sorte, j’ai fait le pont entre mes presque quarante ans de vie politique et ma passion pour la musique, en refusant cette mise dans des cases qui est une caractéristique française. Parce que j’avais fait de la politique, parce que j’étais ministre, aller à l’opéra était une inconvenance ! Comment avais-je pu trouver le temps d’aller à l’opéra ? Avec l’opéra, je revendique ce besoin, ce droit, de me ressourcer dans l’art, la culture, la création".

Elle aura à charge "de promouvoir la création artistique dans toutes ses composantes et de permettre la démocratisation et la diffusion des œuvres culturelles." Une belle mission pour celle qui est passionnée d'opéra et de musique classique.

Retrouvez son premier discours en tant que ministre de la Culture :

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche