Coronavirus : des tests salivaires pour faciliter le dépistage ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 16 juillet 2020 à 17h45 · Mis à jour le 22 juillet 2020 à 17h06
Préconisé en cas de doutes pour détecter un cas de coronavirus, le test PCR n'a rien d'une partie de plaisir. Mais une alternative plus facile et moins gênante pourrait bien faire office d'alternative à ce prélèvement nasal : il s'agit du test salivaire.

En cas de symptômes douteux ou d'une exposition risquée au coronavirus, le réflexe est désormais bien connu : contacter son médecin, un laboratoire ou tout autre centre de dépistage afin de réaliser un test PCR. Autre fait largement constaté auprès de ceux qui ont déjà eu affaire à ce procédé qui nécessite un prélèvement nasal : Il n'a rien d'agréable. 

Eh oui, étrangement la perspective d'avoir un écouvillon profondément enfoncé dans le nez n'enchante pas forcément les foules. Et pourtant à ce jour il s'agit d'une méthode de dépistage largement répandue et à laquelle il ne faut pas déroger en cas de doute. Heureusement une alternative plus simple et moins invasive est à l'étude depuis déjà quelques mois : le test salivaire

Plutôt qu'un prélèvement nasal, cette méthode pourrait donc permettre de détecter la présence de covid 19 à partir d'un échantillon de salive. Il suffirait alors de cracher tout simplement dans un tube. La piste est étudiée par plusieurs chercheurs dont ceux de la société de biotechnologie SkillCell en France.

Cette perspective permettrait ainsi de faciliter les dépistages qui pourraient alors également être réalisés en pharmacie. Néanmoins, ce qui rend plus complexe le dépistage par test salivaire c'est que le virus serait moins présent dans ces échantillons par rapport au prélèvement nasal. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche