Retraites : une revalorisation des pensions en octobre 2020

Par Cécile D. · Publié le 29 juillet 2020 à 11h47 · Mis à jour le 29 juillet 2020 à 11h47
A l'automne 2020, des milliers de pensions de retraités pourraient augmenter ou diminuer. On vous explique comment fonctionne cette deuxième revalorisation et qui est concerné par ces changements.

Certains l'attendaient certainement avec impatience : une revalorisation des retraites est mise en place pour octobre 2020. Habituellement, les pensions de retraites de base sont ajustées une fois par an, en janvier. Cette année, le calendrier de revalorisation a connu quelques chambardements qui retardent la réévaluation des pensions de nombreux retraités.

En janvier 2020, il était prévu de compenser l'inflation en relevant les retraites de 1% pour les plus modestes, ceux qui touchent 2 000 euros brut maximum (pension de base et complémentaires comprises). Les autres devaient bénéficier d'un taux de hausse moins élevé, soit 0,3%. Pour les retraités touchant une pension située entre 2 000 et 2 014 euros de pensions brut, des taux de revalorisation intermédiaire ont été imaginés, de 0,4 %, 0,6 % et 0,8 %.

Ça, c'est la théorie. La pratique s'est révélée beaucoup plus compliquée que prévue. Décidée à la toute fin décembre 2019, cette revalorisation n'a pas eu le temps d'être mise en place : en janvier 2020, l’Assurance retraite n'avait pas eu le temps d'identifier tous les retraités concernés par cette hausse des pensions et de leur appliquer le taux adapté. Ce sont notamment les personnes éligibles aux taux intermédiaires qui n'ont pas profité de la hausse de leur pension.

Un nouveau calcul des retraites était donc prévu et la revalorisation devait être versée sur les pensions du mois d'avril, distribuée début mai. Malheureusement, le Coronavirus est arrivé et la crise sanitaire a, une fois de plus, différé cette revalorisation.

Nous voici donc arrivés au second semestre de 2020. Un nouveau calcul des pensions a été effectué et les changements devraient apparaître sur les versements de la pension de septembre, envoyés en octobre.

Certains vont connaître des ajustements peu joyeux : des retraités proches des 2 000 euros de pension au total ont bénéficié du taux de hausse à 1%, alors qu'ils n'ont droit à une augmentation que de 0,8 %, 0,6 %, 0,4 % ou 0,3 %. Bonne nouvelle néanmoins, ils n'auront pas à rendre le trop perçu des derniers mois. En revanche, leur pension baisse légèrement à partir d'octobre.

Pour ceux qui, au contraire, se sont vus appliquer une revalorisation de 0,3 % alors qu’ils avaient droit à plus (0,4 %, 0,6 %, 0,8 % ou 1 %), un rattrapage est prévu. Ils percevront en octobre les sommes qu'ils auraient dû toucher les mois précédents.

Cette revalorisation concerne toutes les pensions de bases, sauf celles des avocats. La revalorisation annuelle prévue pour les salariés du privés est gérée par le régime complémentaire l’Agirc-Arrco. Les avocats doivent attendre le 1er novembre pour savoir ce qu'il advient de leurs pensions.

Privé ou public, tous les salariés ou anciens salariés, ainsi que les indépendants, attendent de voir quels changements la réforme des retraites va amener. Cette réforme a été repoussée en 2021.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche