Canicule : peut-on mouiller son masque en tissu lorsqu'il fait trop chaud ?

Par Caroline J. · Publié le 30 juillet 2020 à 08h32 · Mis à jour le 30 juillet 2020 à 11h46
Alors que les températures grimpent encore, atteignant les 40°dans certains endroits du sud de la France, le coronavirus circule toujours et le masque est difficilement supportable. Pour autant, il est très important de continuer à le porter. Mais alors, peut-on mouiller son masque en tissu pour mieux le supporter ? D’après l’Afnor, la réponse est clairement non.

Ce jeudi 30 juillet 2020, les fortes chaleurs sont de retour et Météo France a placé 6 départements en vigilance orange canicule : Ardèche (07), Drôme (26), Isère (38), Rhône (69), Savoie (73) et Haute-Savoie (74). Ce vendredi 31 juillet, les 40° pourraient même être atteints en Île-de-France.

Pour autant, pas question d’abandonner son masque de protection alors que le Covid-19 circule toujours. Santé Publique France a récemment partagé une note où elle recommande le port du masque, l'utilisation de climatiseurs bien entretenus et l'aération des intérieurs.

Mais alors, comment faire pour mieux supporter son masque pendant ces fortes chaleurs ? Peut-on mouiller son masque en tissu pour mieux le supporter ? Le message de l’AFNOR est très clair sur cette question et la réponse est non. L’Association française de normalisation explique qu’un masque humide filtre beaucoup moins bien dans la mesure où c’est l’électricité statique des fibres du tissu qui stoppe les gouttelettes des postillons. Avec un masque mouillé, l’électricité statique disparaît, permettant aux gouttelettes de passer plus facilement. D’autre part, un masque mouillé rend la respiration encore plus difficile.

Alors, comment faire pour mieux supporter un masque de protection lorsqu’il fait très chaud ? Tout d’abord, préférez les masques clairs aux couleurs sombres qui ont tendance à attirer davantage le soleil. Ensuite, optez pour un masque en coton, généralement plus respirable. Enfin, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), relayé sur LCI, insiste sur la façon de respirer. "Favorisez la respiration par le nez avec la bouche fermée lors du port du masque", conseille cet organisme québécois qui précise que la respiration par le nez "génère moins de chaleur et d'humidité qui seront retenues dans le masque".
Enfin, chose importante, n’oubliez pas de changer votre masque lorsque celui-ci est humide.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche