Forêts urbaines à Paris : deux projets abandonnés par Anne Hidalgo, trois nouveaux sites présentés

Par Alexandre G., Rizhlaine F. · Publié le 27 octobre 2020 à 10h52 · Mis à jour le 9 novembre 2020 à 17h15
Encore plus de verdure à Paris. C'est l'un des objectifs que se fixe Anne Hidalgo pour son nouveau mandat en tant que maire de Paris. Pour ce faire, sur les quatre projets de forêts urbaines annoncés en juin 2019, deux ont été définitivement et trois autres nouveaux sites ont été dévoilés. Les forêts prévues rue Curial et place de la Catalogne devraient rapidement voir le jour.

Le pari de mettre Paris au vert se poursuit. Fraîchement réélue en temps que maire de la capitale, Anne Hidalgo entend concrétiser un projet pharaonique qui devrait transformer le visage de la capitale : la création de forêts urbaines au coeur de Paris. De quoi redorer le blason vert de la capitale, comme promis !

D'ici la fin de l'année 2020, ces forêts urbaines devraient être plantées dans différents lieux de la capitale. Au total ce sont 12,5 hectares d'espaces verts supplémentaires qui s'apprêtent à investir Paris, avec la plantation de près de 170 000 arbres. Mais où donc pourraient-ils bien se trouver ?

Après avoir promis la végétalisation grandeur nature pour fin 2020, la maire de Paris revoit sa copie et modifie la carte des sites qui accueilleront les forêts urbaines, sans préciser davantage le calendrier. Au départ, quatre projets étaient prévus sur le parvis de l'Hôtel de Ville, à Opéra, sur les Berges de Seine et enfin sur le parvis de la gare de Lyon

Finalement, les sites dont les forêts étaient "trop complexes" à mettre en place n'ont pas été retenu. Comme l'explique l'adjoint d'Anne Hidalgo chargé de la végétalisation de l'espace public et des espaces verts, Christophe Najdovski au Parisien, la forêt urbaine "en pleine terre" prévue sur la place de l'Opéra ne verra jamais le jour. C'est essentiellement à cause des réseaux souterrains qui se joignent sous le parvis de l'Opéra que l'idée a été écartée. Même problème du côté des Berges de Seine, puisqu'il n'y a pas assez de profondeur pour que la forêt prenne racine. 

Au coeur de la capitale, sur le parvis de l'Hôtel de Ville, la nature devrait reprendre ses droits de part et d'autres de la place.Du côté du parvis nord de la Gare de Lyon, c'est la place Henry Frenay qui devrait se voir végétalisée. D'ailleurs, à ces deux projets confirmés s'ajoutent les sites de la place de la Bourse, de la place de la Catalogne et de la rue Curial, dont l'utilisation du sous-sol est encore vierge. Ainsi, ces deux derniers projets de végétalisation pourraient être "livrés en premier" indique l'adjoint. Pour l'heure, aucune date précise n'a été annoncé par la municipalité.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche