Coronavirus : pas de masques gratuits pour tous à l'école selon Jean Castex

Par Laurent P., Elodie D. · Publié le 26 août 2020 à 10h30 · Mis à jour le 26 août 2020 à 10h31
Interrogé sur la gratuité des masques dans les écoles pour protéger du coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a annoncé mercredi 26 août 2020 ne pas vouloir "payer des masques à des familles qui n’en ont pas besoin". Plusieurs jours auparavant Jean-Michel Blanquer annonçait des masques gratuits pour les « élèves qui en ont le plus besoin », « si des familles sont en difficulté ». Le ministre de l’Éducation nationale également rappelé que l’allocation de rentrée a été augmentée pour aider aux achats de fourniture, dont les masques.

Réclamée par plusieurs formations politiques depuis plusieurs jours, la gratuité des masques pour les élèves à l'école n'a donc pas été retenue par le gouvernement, comme l'a annoncé Jean Castex au micro de nos confrères de France Inter mercredi 26 août 2020. "On sait que la France est un îlot de bonheur, mais aucun pays au monde n’a généralisé la gratuité des masques" a ainsi expliqué le Premier ministre.

Concernant les collégiens et lycéens, même chose : "cela veut dire qu’on va payer des masques à des familles qui n’en ont absolument pas besoin", a-t-il ainsi poursuivi, appelant à "un peu de bon sens". Et d'ajouter : "Je n’ai jamais cru que l’État pouvait tout faire, il a sa part de responsabilité […], mais il faut que tout le monde se sente concerné par la lutte contre l’épidémie".

En revanche, il existe deux exceptions qu'a rappelées Jean Castex : pour "toute personne, quel que soit son âge, qui est fragile pour des critères médicaux et pour les personnes précaires". Une exception qui fait écho à ce qu'avait annoncé Jean-Michel Blanquer lors d'une visite dans une école de l’Oise, vendredi 21 août. Cette visite avait été l’occasion pour le ministre de l’Éducation nationale de rappeler l’obligation de porter un masque pour les élèves dès 11 ans, sous peine de se voir refuser l'entrée de l'établissement scolaire.

Et à la question de savoir si le masque pouvait être fourni par les établissements, Jean-Michel Blanquer avait aussi déjà répondu par la négative, rappelant que l’État avait augmenté le montant de l’allocation de rentrée scolaire de 100 euros par enfant, "une somme très importante ", "pour aider les familles de France, toutes, dans l’achat des fournitures, éventuellement l’achat de masques ". Concernant les exceptions, le ministre avait indiqué qu’il pourrait y en avoir "si des familles sont en difficulté", mais que le masque doit être envisagé comme un « vêtement ». C'est donc bel et bien le cas.

Pour rappel, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a annoncé la distribution gratuite de masques lavables pour les 500 000 lycéens de la région, dont elle a la charge. Xavier Bertrand a également fait cette annonce pour les Hauts-de-France pour les lycéens de la région.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche