Coronavirus à Paris : masque en moto plus obligatoire

Par Caroline J. · Publié le 21 septembre 2020 à 09h22 · Mis à jour le 21 septembre 2020 à 09h34
Alors que le port du masque était jusqu'ici obligatoire pour tous les motards à Paris, la Préfecture de police annonce un assouplissement de la mesure. À compter du 21 septembre à 12h, les conducteurs de deux ou trois roues motorisés ne seront plus contraints de porter un masque dans la capitale mais, à condition que ceux-ci « portent un casque à visière ».

C’était une décision qui faisait débat. Alors que les cyclistes n’étaient finalement pas concernés par cette mesure, les motards devaient, jusqu’ici, obligatoirement porter un masque et, ce, malgré leur casque. Bonne nouvelle pour eux puisque, à compter du lundi 21 septembre 2020 à 12h, cette obligation ne les concerne plus, à condition toutefois que ceux-ci « portent un casque à visière ». Autre précision, cet assouplissement est uniquement effectif à Paris et à proximité des aéroports parisiens.

« Les conducteurs de deux ou trois roues motorisés, à Paris et dans les emprises des aérodromes de Paris-Charles de Gaulle, du Bourget et de Paris-Orly, sont dispensés de l’obligation du port du masque » mais à condition que ceux-ci « portent un casque à visière, assurant les mêmes garanties que le port du masque en termes de risque de transmission de la Covid-19 et qu’ils circulent avec la visière baissée », indique ainsi la Préfecture de police dans un communiqué publié le dimanche 20 septembre 2020. 

La Préfecture de police précise que cette décision intervient après une ordonnance du tribunal administratif de Paris. « La préfecture de Police prend acte des précisions apportées par l’ordonnance du juge des référés du tribunal administratif de Paris en date du 19 septembre 2020, concernant l’obligation du port du masque par les motards. »

Le 1er septembre dernier, la Fédération française des motards en colère avait en effet publié un communiqué dénonçant cette mesure. 

« Si la lutte contre l’épidémie de Covid-19 impose la prise de mesures sanitaires, encore faut-il que celles-ci soient adaptées et proportionnelles à l’objectif poursuivi. En l’espèce, l’imposition du port d’un masque au motard est clairement incompatible avec celui d’un casque moto, casque équipé d’une visière de protection qui se recouvre de buée dès lors qu’elle est en position fermée. À l’instar des cyclistes, nous demandons donc que cet arrêté ne concerne pas les utilisateurs de deux-roues à moteur qui, respectueux de la distanciation physique à observer dans les transports, participent à la fluidification du trafic et au désengorgement des transports publics », avait ainsi expliqué l’ensemble des acteurs du monde de la moto en France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche