Gap France : l'ensemble des magasins de la marque repris pour un euro symbolique

Par Alexandre G., Caroline J. · Publié le 14 avril 2021 à 11h25 · Mis à jour le 14 avril 2021 à 11h28
L'homme d'affaires Michel Ohayon, propriétaire des Galeries Lafayette et de Camaïeu, a transmis une offre symbolique de reprise des magasins Gap en France. La marque américaine de vêtements avait annoncé son retrait du vieux continent en octobre dernier. A priori, 96% des emplois vont être préservés.

Chez Gap France, après la déception vient la résurrection. Ce mardi 13 avril 2021, les salariés des magasins de la marque américaine de vêtements ont reçu une bonne nouvelle : l'homme d'affaires bordelais Michel Ohayon a transmis une offre de reprise de la totalité des magasins de Gap en France, pour un euro symbolique, comme le confirment l'AFP, le Monde et BFMTV ce jour. La chaîne de prêt-à-porter avait annoncé en octobre 2020 son retrait imminent du continent européen.

Ainsi, l'ensemble des salariés de Gap France ont appris, lors d'un call organisé en urgence à la mi-journée, que Michel Ohayon reprenait tous les magasins de l'enseigne. La directrice générale de Gap France a tout de même précisé, selon ses propos rapportés par un salarié, que "rien n'était signé pour l'instant". Quelles sont les conditions de reprise avancées par l'homme d'affaires ? D'après les propos d'un salarié du groupe qui a témoigné de manière anonyme à l'AFP, Michel Ohayon reprendrait "21 magasins (sur 22), 350 collaborateurs et huit postes au siège", soit "la totalité des magasins" et surtout, "un minimum de 96% emplois sauvegardés". "On a été racheté pour un euro symbolique", précise ce même salarié. 

En octobre dernier, tous les salariés de Gap France s'étaient retrouvés dans une situation délicate après que le siège de l'enseigne ait annoncé la fermeture de l'ensemble de ses magasins en Europe d'ici juin 2021. Des salariés qui étaient "dans l'attente depuis six mois", et qui pour la plupart "s'étaient préparés au départ". Un plan de sauvegarde de l'emploi était même en cours de négociation entre les partenaires sociaux et les représentants de la firme. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche