Coronavirus et deuxième vague : le plan blanc activé dans les hôpitaux du Grand Est

Par Laurent P. · Publié le 26 octobre 2020 à 20h27 · Mis à jour le 26 octobre 2020 à 20h28
Pour lutter contre le coronavirus et éviter la saturation des services de réanimation, l'ARS Grand Est a annoncé lundi 26 octobre 2020 déclencher le "plan blanc" dans tous les hôpitaux de la région. L'objectif ? Redéployer les moyens pour anticiper la crise à venir dans les hôpitaux.

En raison de l'augmentation inquiétante du nombre de cas de coronavirus dans le Grand Est, ainsi que du couvre-feu d’ores et déjà instauré dans 5 des 10 départements de la région, l'ARS a annoncé ce lundi 26 octobre 2020 déclencher le "plan de mobilisation interne", connu dans toute la France sous le nom de "plan blanc", dans tous les hôpitaux de la région. L'objectif ? "Anticiper et faire face à cette situation sanitaire exceptionnelle", comme l'expliquent les autorités sanitaires dans un communiqué. Les hôpitaux de la région où le plan blanc a déjà été mis en place doivent quant à eux l'élever d'un niveau, pour mieux faire face à la vague épidémique imminente.

Que prévoit ce plan blanc ? La loi est plutôt claire : "chaque établissement de santé est doté d'un dispositif de crise dénommé plan blanc d'établissement, qui lui permet de mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose en cas d'afflux de patients ou de victimes ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle", rappellent ainsi nos confrères de France 3 Grand Est. Ainsi donc, chaque hôpital de la région peut décider d'un redéploiement du personnel médical et déprogrammer toutes les opérations, ainsi que les actes médicaux jugés "non prioritaires", pour concentrer toutes les forces vives sur les cas de Covid-19. Un objectif, clair : renforcer les services de réanimation. 

L'ARS Grand Est en a également profité pour appeler à "une bonne coordination des acteurs de santé publics, privés, salariés, libéraux, hospitaliers, de ville ou médico-sociaux pour faire face à l'épidémie, tout en garantissant un accès aux soins sécurisé pour toutes les pathologies", comme le précisent nos confrères de France 3. À l'heure actuelle, selon les derniers chiffres de l'ARS, 115 hospitalisations pour cas de Covid ont été enregistrées dans le Bas-Rhin, tandis que le Haut-Rhin recense de son côté 48 nouvelles hospitalisations. Pour le moment, pas de saturation dans les hôpitaux de la région, mais l'inquiétude est là.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche