Coronavirus : les annonces pour la Culture, impactée par le confinement

Par Cécile D. · Publié le 29 octobre 2020 à 19h51 · Mis à jour le 29 octobre 2020 à 19h51
Roselyne Bachelot s'est exprimée jeudi 29 octobre 2020, pour détailler l'impact du confinement sur le secteur de la culture. La ministre a annoncé l'arrivé de nouvelles aides et la continuité des activités pour le secteur du cinéma, de la musique et de la création artistique.

Jean Castex et ses ministres ont détaillé les mesures et l'impact que ce second confinement, annoncé par Emmanuel Macron, va avoir sur notre société et notre quotidien. Roselyne Bachelot a assuré le soutien du gouvernement au monde de la Culture. De nombreux secteurs vont profiter d'une autorisation de continuation de leur activité.

Précisons-le de suite, il ne sera pas possible pour nous d'aller au cinéma, au musée, au théâtre ou à un concert. Cependant, ces industries peuvent continuer leurs tournages, leurs répétitions, leurs enregistrements et tout ce qui permet la création artistique, tant que leurs activités se font dans le respect des normes sanitaires. 

Roselyne Bachelot regrette elle aussi la fermeture des lieux culturels au grand public. « C'est une décision très difficile mais indispensable. Il est essentiel de restreindre les déplacements et les interactions », admet la ministre. Toutefois, certaines activités peuvent continuer dès lors qu'il n'y a pas de public. « La création artistique continue de vivre : les tournages, les répétitions, enregistrements et captations des œuvres, chantiers, opérations de restauration de travaux. Les marchands de journaux resteront ouverts », liste-t-elle. 

Bonne nouvelle, même si ce n'est pas tout à fait celle qu'ils attendaient : les librairies pourront, comme les disquaires, organiser des activités de livraison et des aides à la numérisation leur seront appliquées. Il est prévu que les bibliothèques puissent aussi mettre en place des livraisons. 

Lors du premier confinement, le ministère avait mis en place le portail Culture chez nous. « Nous réactivons cette plateforme numérique. Le ministère se mobilise pour recenser toutes les offres numériques. L'Etat sera au rendez-vous. L'Etat a été massivement aux côtés de nos activités culturelles »martèle la ministre. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche