La RATP rachète Mappy et renforce son offre numérique

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 2 novembre 2020 à 12h53 · Mis à jour le 2 novembre 2020 à 12h54
La compagnie RATP annonce ce lundi 2 novembre 2020 racheter le calculateur d'itinéraires Mappy, une application de cartographie détenue jusqu'alors par Solocal, des PagesJaunes. L'idée est bien entendu d'avancer encore plus rapidement sur son offre numérique, en particulier pour son application. Et pourquoi pas se mesurer aux géants Google Maps ou Waze dans la "tech mobility" ?

La RATP s'attaque (enfin) sérieusement au développement de son offre numérique. La régie de transports franciliens dévoile ce lundi 2 novembre 2020 avoir racheté Mappy, un service de calcul d'itinéraires. Propriété de Solocal, le groupe derrière les PagesJaunes, cette application de cartographie devenue célèbre dans l'Hexagone doit permettre à la RATP de "développer un leader français du Mobility as a Service (ou MaaS)" précise l'entreprise dans un communiqué. 

Mais alors, c'est quoi au juste la "Mobility as a Service" ? Tout simplement un agrégateur numérique de services orientés autour de la mobilité, soit sur les différentes offres de transports, soit sur les calculs d'itinéraires par exemple. Pour faire simple, les applications déjà célèbres comme Google Maps, leader mondial de la cartographie, ou encore Waze, l'expert de l'itinéraire bien connu des automobilistes, sont des "MaaS" par excellence. Justement, la RATP passe aujourd'hui à la vitesse supérieure dans le but de les concurrencer. Du moins, à son échelle... 

Forcément, difficile de concurrencer deux des fleurons les mieux entretenus par Google, l'une des plus puissantes GAFAM au monde. Qu'à cela ne tienne, la régie de transports veut innover et surtout avancer, sur un terrain glissant mais qu'elle connaît par coeur : la mobilité. "Bus, tramways, métro, RER, voiture individuelle ou covoiturage, vélos, trottinettes, scooters, taxis, VTC... Les services digitaux du groupe RATP et de Mappy proposent à leurs utilisateurs des trajets de porte à porte pouvant associer plusieurs modes de transports". Une complémentarité évidente qui doit permettre aux deux acteurs de proposer une application pratique et efficace, à utiliser quotidiennement quand on est voyageur, presque comme un réflexe. 

Informations, itinéraires et paiements en une seule application

Bien entendu, ce niveau de service passe par le développement d'une application "tout en 1". Cependant, combiner toutes les fonctionnalités autour de la mobilité en une seule application, beaucoup s'y sont essayé, peu ont vraiment réussi. Même Google Maps avait par exemple tenter de combiner son offre avec le rachat de Mapillary, en juin 2020. Pour l'heure, aucune nouvelle de l'ambitieux partenariat... Ce qui n'est pas pour décourager la RATP. "Prochaine étape pour les deux entreprises : combiner leurs services dans une même application et y inclure la possibilité d'y réserver et d'y payer, directement à partir d'un téléphone mobile, des trajets", s'enthousiasme les deux structures dans leur communiqué. 

Concrètement, les services numériques de la RATP proposeront très bientôt une cartographie complète de la région Île-de-France, avec un GPS piéton intégré ainsi que les adresses de professionnels que l'on peut retrouver sur Mappy. Les déplacements à vélo, en transports en commun ou avec toute autre forme de mobilité accessible sur l'application pourront être payé directement sur l'application. "Mappy continuera à être la solution cartographique et le calculateur d'itinéraires de notre site PagesJaunes et nos clients pourront continuer à bénéficier de la visibilité préférentielle sur le média Mappy" prévient Solocal dans son communiqué. Une vente qui permet à la structure française de rééquilibrer ses coûts, puisque son chiffre d'affaires a baissé de 20% cette année. De quoi redorer le blason de la mobilité à la française ! 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche