Confinement : allègement à partir du 15 décembre, les annonces d'Emmanuel Macron

Par Alexandre G., Rizhlaine F. · Photos par Caroline J. · Publié le 25 novembre 2020 à 08h32 · Mis à jour le 25 novembre 2020 à 12h38
Alors que la France semble avoir passé le pic épidémique, le président Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 novembre 2020 à 20h pour faire le point sur la situation sanitaire en France et sur le "cap" à tenir, avant les fêtes de Noël et de fin d'année. Réouverture des commerces à partir du 15 décembre, maintien du confinement pour les lieux clos, les restaurants et bars...Quelles sont les annonces du président Macron ?

En France, l'épidémie de coronavirus se poursuit. Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé ce mardi 24 novembre à partir de 20h sur les conditions du déconfinement depuis l'Élysée. Un conseil de défense s'est réuni par ailleurs au matin.

Les annonces d'Emmanuel Macron : 

1ère étape - "Dès samedi prochain matin, plusieurs changements seront réalisés. D'abord, les déplacements pour motifs de promenade ou physiques en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures. Les activités extrascolaires en plein air seront à nouveau autorisées (...) À partir du 15 décembre, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures du matin sera mis en place. Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre pour partager ces moments en famille. Mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés durant toute cette période. (...) 
2e étape - L'étape suivante sera pour le 20 janvier, à cette date, nous aurons le recul suffisant au retour des fêtes de fin d'année. C'est autour du 20 janvier que nous pourrons alors prendre, si cela est possible, de nouvelles décisions d'ouverture. Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir, et le couvre-feu pourra être décalé. Les lycées, qui bien souvent aujourd'hui fonctionnent par demi-classe, pourront à ce moment-là être pleinement rouverts avec la totalité des élèves présents durant les cours.
3e étape - Quinze jours plus tard, ce sont les universités qui pourront reprendre les cours, avec, là aussi, une présence physique de tous les élèves. Nous ferons ainsi le point tous les 15 jours sur la situation sanitaire et déciderons alors si nous pourrons prendre des mesures supplémentaires d'ouverture."
"Les petits commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020"
"Les offices et lieux de culte seront à nouveau permis à partir de samedi  dans la stricte limite de trente personnes". 
"Les déplacements pour motifs de promenade ou physiques en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures. Les activités extrascolaires en plein air seront à nouveau autorisées". 
"Nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille". Toutefois, le chef de l'État appelle à limiter les "déplacements inutiles". 
À partir du 15 décembre, "les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront reprendre leurs activités". 
Si les conditions sanitaires le permettent, les restaurants et les salles de sport pourront rouvrir à partir du 20 janvier 2021. En revanche aucune date n'a été fixée par le président concernant les bars et les discothèques. 
Comme le président a confirmé que "la crise va vraisemblablement encore s'aggraver", il a également confirmé que tous les établissements encore fermés, comme les salles de sport, les bars et les restaurants, pourront bénéficier de l'aide du gouvernement "quelle que soit leur taille", soit jusqu'à 
  • Couvre-feu à Noël pendant les fêtes de fin d'année, à partir du 15 décembre 
"A partir du 15 décembre, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures du matin sera mis en place. Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre pour partager ces moments en famille. Mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés durant toute cette période". 
"La vaccination doit se faire de manière claire et transparente en partageant à chaque étape toutes les informations. (...) Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire. (...) Nous allons organiser une campagne de vaccination rapide et massive."
"Une concertation a été engagée par le gouvernement avec les élus locaux et les professionnels mais il me semble toutefois impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes" explique Emmanuel Macron. C'est pourquoi d'après lui il est "préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions"
Les lycées pourront, à partir du 20 janvier, être "pleinement ouverts, avec la totalité des élèves", seulement si le nombre de contaminations quotidiennes reste sous la barre des 5000 cas. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche