Paris : 4e ville d’Europe où la pollution est la plus meurtrière

Par Caroline J. · Photos par My B. · Publié le 21 janvier 2021 à 16h12 · Mis à jour le 22 janvier 2021 à 13h08
C’est une triste étude que The Lancet a dévoilé le 19 janvier 2021. Selon la revue scientifique britannique, Paris se situerait au 4e rang des villes européennes où la pollution de l’air tue le plus. Chaque année, la capitale française recense 2 500 décès prématurés liés au dioxyde d’azote.

Paris est une ville d'Europe où l’on suffoque beaucoup. La preuve avec cette étude menée par la célèbre revue scientifique "The Lancet planetary health". Selon elle, la capitale française serait la quatrième ville où la pollution de l'air tuerait le plus en Europe. Chaque année, le dioxyde d’azote émis par l'important trafic routier serait responsable de 2 575 morts prématurées à Paris, soit environ 7% de la mortalité.

Dans le haut de ce classement, on trouve la ville de Madrid, en Espagne, suivie d’Anvers en Belgique, et de Turin en Italie.

Concernant les décès liés aux particules fines PM2,5 (trafic routier, chauffage au bois, industrie…), Paris se situerait en revanche à la 370e place de ce classement, avec tout de même 2 822 morts prématurées chaque année.

Mais alors, quels sont les bons élèves selon cette étude ? Les villes nordiques sans exception, avec notamment Reykjavik en Islande, Tromsø en Norvège, Umea en Suède et Oulu en Finlande. Dans ces métropoles, le nombre de morts est proche de zéro.

Comme le soulignent certains chercheurs, respecter les recommandations de l'OMS permettrait d'éviter plus de 1 400 décès par an à Paris.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche