UFC-Que Choisir attaque Tik Tok en justice et l'accuse de ne pas protéger ses jeunes utilisateurs

Par Cécile D. · Publié le 16 février 2021 à 08h19 · Mis à jour le 16 février 2021 à 09h28
L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a rejoint une plainte européenne contre Tik Tok, très utilisée par les adolescents. L'application chinoise est accusée de plusieurs pratiques illégales.

L'application chinoise Tik Tok se retrouve une fois de plus au cœur de la tourmente. Après ses déboires aux États-Unis face à Donald Trump, c'est en Europe que Tik Tok connaît de nouveaux problèmes. Ce 15 février 2021, l'association UFC-Que Choisir a annoncé rejoindre la plainte européenne du Bureau Européen des Unions de Consommateurs, adressée à la Commission européenne.

Cette plainte accuse une fois de plus l'application de ne pas protéger ses utilisateurs. Parmi les griefs annoncés, on retrouve la pratique illégale de Tik Tok, qui se permet d’utiliser ou modifier les vidéos publiées par les utilisateurs sans leur en laisser le choix. Les associations reprochent également à la plateforme de laisser la porte grande ouverte aux marques, qui lancent des concours à l’aide d’influenceurs, sans faire savoir qu'il s'agit de campagnes marketing.

Mais ce qui a le plus marqué l'UFC-Que Choisir, c'est le drame récent qui a touché une petite fille italienne. La fillette de dix ans est décédée en tentant de reproduire le challenge du "jeu du foulard". Suite à cet événement, l'entreprise chinoise avait promis des mesures de protection renforcées, mesures qui ne suffisent pas pour les associations.

Autre sujet de scandale pour les défenseurs des consommateurs : la mise en place d'une monnaie virtuelle, qui permet de soutirer de grosses sommes d'argent aux enfants et adolescents qui utilisent l'application. En effet, Tik Tok a lancé un système de paiement basé sur une monnaie virtuelle, qui génère ensuite des paiements bien réels. Ce dispositif a été poussé par des influenceurs qui ont pu gagner beaucoup d'argent par ce biais. 

Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs demande donc qu'une enquête soit menée sur les pratiques de TikTok. L'organisme souhaite notamment que l'entreprise chinoise se montre plus transparente sur l’utilisation des données personnelles des utilisateurs et sur le fonctionnement de sa monnaie virtuelle. Les associations veulent également forcer Tik Tok à mieux protéger les plus jeunes des contenus publicitaires.

Tik Tok revendiquait 800 millions d'utilisateurs actifs dans le monde et plus de deux milliards de téléchargements en 2020. L'application a connu un succès éclair, surtout auprès des adolescents qui aiment publier des vidéos humoristiques, de danse ou de challenges. Des médias, des humoristes et même des membres du gouvernement ont ouvert leur compte Tik Tok afin de pouvoir toucher le jeune public.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche