Covid : les centres commerciaux et grands magasins veulent savoir quand ils pourront rouvrir

Par Caroline J. · Photos par Laurent P. · Publié le 17 février 2021 à 16h26 · Mis à jour le 17 février 2021 à 17h45
Afin de freiner l’épidémie de Coronavirus dans le pays, le Premier ministre a décidé la fermeture des centres commerciaux et grands magasins non alimentaires depuis le 31 janvier dernier. Ce 17 février, les fédérations du commerce réclament plus de visibilité avec un calendrier de réouverture.

Personne ne s’y attendait. Fin janvier, Jean Castex a pris tout le monde de court en annonçant la fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000m². Objectif ? Limiter les rassemblements de population, notamment en période de soldes.

Dès lors, 25 000 grands magasins et commerces de centres commerciaux ont dû baisser le rideau une nouvelle fois. 17 jours après cette fermeture, les fédérations du commerce demandent au gouvernement de « fixer rapidement un calendrier de réouverture » des grands magasins et centres commerciaux. Selon eux, il en va de la « survie de milliers de magasins et de leurs emplois ». En effet, « de nombreux réseaux d’enseignes ont entre 30 et 75% de leurs magasins actuellement fermés dans les centres commerciaux », expliquent ces professionnels du secteur dans un communiqué publié conjointement.

Aujourd’hui, « plusieurs milliers de salariés se retrouvent sans activités et sans visibilité pour leur emploi » poursuivent-ils, avant d’ajouter que « la survie de milliers de magasins et de leurs emplois passe inévitablement par leur réouverture rapide ».

Aussi, ces fédérations du commerce (l’Alliance du Commerce, Procos, le Conseil du commerce de France, et le Conseil national des centres commerciaux) demandent au gouvernement d’indiquer « rapidement aux entreprises » un calendrier de réouverture de tous les commerces. Plus de visibilité éviterait « de fragiliser davantage des commerçants de toutes tailles » confient-ils.

Par ailleurs, ces professionnels du commerce rappellent que la période de soldes est « décevante » et qu’ils se retrouvent aujourd'hui avec « un stock de marchandises important qui accroît les difficultés financières ».

Outre ce calendrier de réouverture des grands magasins et centres commerciaux, ils souhaiteraient également connaître « les modalités des aides économiques qui seront mises en place » pour les soutenir.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche