Covid : Nice, Moselle, Haute-Garonne... Les mesures de restrictions locales se multiplient en France

Par Caroline J. · Publié le 1 mars 2021 à 11h58 · Mis à jour le 1 mars 2021 à 12h01
En raison de la propagation des variants et des taux d'incidence en forte hausse, des mesures supplémentaires ont été prises dans certains territoires. De Dunkerque à la Moselle en passant par Nice et la Haute-Garonne… retour sur l’ensemble de ces restrictions locales décidées en France.

Alors que le gouvernement tente d’éviter un troisième confinement national, les mesures locales se multiplient ces derniers jours en France. De Nice à la Moselle en passant par Dunkerque ou Toulouse… Tour d’horizon de ces territoires où des restrictions supplémentaires ont été instaurées pour faire face à la propagation du Covid-19.

La Haute-Garonne

Depuis le dimanche 28 février, certains lieux en bord de Garonne sont fermés au public. Une décision prise par la préfecture de la Haute-Garonne après avoir constaté "de nombreux rassemblements statiques sans respect de la distanciation physique, ni port du masque" dans certains secteurs de Toulouse. Cette restriction s'appliquera "jusqu'au lundi 8 mars 2021 à 00h00".


La Moselle

En raison du nombre élevé de nouveaux cas de Covid-19 en Moselle, l’Allemagne a décidé de placer le département en "zone à forte circulation" des variants sud-africain et brésilien du Covid-19.

Depuis, la préfecture de la Moselle a annoncé de nouvelles mesures. À compter du 2 mars 2021 à 0h00, un test PCR ou antigénique, de moins de 48 heures sera obligatoire pour se rendre en Allemagne depuis la Moselle. Par ailleurs, une "obligation de déclaration électronique à chaque entrée sur le territoire allemand" sera aussi exigée.

Covid : la Moselle durcit les mesures sanitaires à la frontière allemandeCovid : la Moselle durcit les mesures sanitaires à la frontière allemandeCovid : la Moselle durcit les mesures sanitaires à la frontière allemandeCovid : la Moselle durcit les mesures sanitaires à la frontière allemande Covid : l'Allemagne classe la Moselle en zone à risque maximale, restrictions aux frontières
La Moselle en guerre contre la Covid ! Alors que l'exécutif annonçait jeudi 25 février un renforcement des mesures sanitaires dans le département, et en particulier à la frontière allemande, pour éviter toute diffusion, l'Allemagne s'apprête à classer la Moselle en zone à risque maximale. 16 000 travailleurs frontaliers sont toujours suspendus aux négociations entre les deux pays. Le département fait partie des plus touchés en France par l'épidémie.

"Les frontaliers devront être en capacité de présenter une preuve papier ou électronique" en cas de contrôle en Allemagne, précise la préfecture. Le préfet invite ainsi celles et ceux qui travaillent en Allemagne "à s'adresser à leur employeur allemand pour qu'il fasse pratiquer le test".

Nice

Bien que les Alpes-Maritimes soient reconfinées partiellement, le maire LR de Nice, Christian Estrosi, a décidé d’aller plus loin
en fermant le trottoir sud de la Promenade des Anglais, mais aussi le Quai des États-Unis, le boulevard Franck Pilatte, et le sentier du littoral et les plages. « Il nous faut absolument éviter des rassemblements trop massifs » a-t-il expliqué sur Twitter.

Confinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian EstrosiConfinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian EstrosiConfinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian EstrosiConfinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian Estrosi Confinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian Estrosi
Le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé dans une vidéo publiée sur Facebook que la promenade des Anglais serait fermée ce week-end, en raison du confinement instauré par l'exécutif.

Par ailleurs, le maire a également annoncé la fermeture des marchés non alimentaires de Nice dont les superficies et les « configurations ne permettent de réguler les flux et se situant dans les quartiers des Moulins, Charles Ehrmann, Bon Voyage et l’Ariane durement touchés par l'épidémie ».

Dunkerque

Depuis le 26 février 18h, la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et la Communauté de communes des Hauts de Flandre sont confinées le week-end. Cette décision avait été annoncée par le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 février dernier.

Sur ce territoire, les taux d'incidence ont en effet fortement augmenté ces derniers jours, passant de 517 à 910 cas pour 100.000 habitants dans la CUD en l'espace de deux semaines.

Covid : vers des mesures supplémentaires à Dunkerque ?Covid : vers des mesures supplémentaires à Dunkerque ?Covid : vers des mesures supplémentaires à Dunkerque ?Covid : vers des mesures supplémentaires à Dunkerque ? Coronavirus : à Dunkerque, un confinement en week-end annoncé par Olivier Véran
Face à un taux d'incidence qui explose à Dunkerque, la ville et son intercommunalité sont à leur tour concernés par un confinement partiel en week-end en plus du couvre-feu en semaine. L'annonce a été faite par le ministre de la santé Olivier Véran ce mercredi 24 février 2021. Un dispositif similaire à celui qui a été décrété dans les Alpes-Maritimes pour endiguer la propagation du coronavirus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche