Covid: plus de 1000 hospitalisations par jour d’ici à janvier ? Olivier Véran alerte sur ce risque

Par Caroline J. · Photos par Alexandre G. · Mis à jour le 18 novembre 2021 à 11h03 · Publié le 17 novembre 2021 à 08h52
Alors que plus de 19 700 nouveaux de cas de covid-19 ont été enregistrés ce mardi 16 novembre, Olivier Véran a alerté dans les colonnes 20 Minutes sur le risque "de dépasser les 1000 hospitalisations par jour d’ici à janvier".

Avec 19 778 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés ces dernières 24 heures, l’épidémie de covid-19 repart bien à la hausse en France. Ce mardi 16 novembre, Olivier Véran a d'ailleurs indiqué à Ouest-France que le pays se trouvait actuellement « dans un démarrage de vague ».

Désormais, beaucoup redoutent que la situation sanitaire empire rapidement, à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Pour l’heure, le gouvernement mise sur le retour du masque pour tous à l’école et le pass sanitaire conditionné à la dose de rappel pour les plus de 65 ans. Mais ces mesures suffiront-elles à limiter les contaminations et les hospitalisations ?

« Difficile d’estimer par avance quelle sera l’ampleur de la vague », a confié le ministre de la Santé Olivier Véran dans les colonnes de 20 Minutes ce mardi 16 novembre. « De premières modélisations font état d’un risque de dépasser les 1000 hospitalisations par jour d’ici à janvier ». 

Pour rappel, les hospitalisations ne cessent d’augmenter depuis le début du mois de novembre. Actuellement, plus de 7000 malades du covid-19 sont hospitalisés France.

Le taux d’incidence est aussi scruté de très près. Le 15 novembre, il a atteint les 100 cas pour 100 000 habitants : une première depuis juillet, selon Gabriel Attal.

Coronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en France Coronavirus : en France, le taux d'incidence repasse au-dessus de 100, une première depuis septembre
La situation sanitaire face au coronavirus se dégrade en France. Pour la première fois depuis le mois de septembre, le taux d'incidence est repassé au-dessus des 100 cas pour 100 000 habitants. [Lire la suite]


« Maintenant, le taux d'incidence augmente aussi chez les personnes de plus de 50 ans », a indiqué sur BFMTV Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherche à l'Inserm. « Le fait de voir ce taux d'incidence augmenter nous dit qu'on va avoir des hausses d'hospitalisations » a-t-elle estimé.

« Pour le moment, les hospitalisations restent contenues grâce à la vaccination massive des Français, 90 % des personnes éligibles étant vaccinées. Mais le virus arrive à se faufiler et il touche en priorité les non-vaccinés » a affirmé de son côté Olivier Véran ce mardi dans 20 Minutes. 

Mais la France n’est pas le seul pays européen à s’inquiéter de cette nouvelle vague. En Allemagne, la ville de Munich a pris la décision d’annuler son traditionnel marché de Noël en raison d’une recrudescence de l’épidémie de covid-19.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche