Covid : « nous sommes très clairement dans un démarrage de vague » selon Olivier Véran

Par Caroline J. · Photos par My B. · Mis à jour le 16 novembre 2021 à 16h15 · Publié le 16 novembre 2021 à 08h34
Alors que la situation sanitaire liée au covid-19 se dégrade de nouveau en France, Olivier Véran estime que le pays se trouve actuellement « dans un démarrage de vague ».

Comme de nombreux autres pays européens, la France voit le nombre de ses contaminations au covid-19 à nouveau progresser sur son territoire depuis quelques semaines. Pour l’heure, la situation reste cependant moins préoccupante qu’en Belgique, en Allemagne ou encore en Autriche où de nouvelles restrictions ont été prises, comme le confinement des personnes non-vaccinées. Mais la situation sanitaire se détériore bel et bien. Ce lundi 15 novembre 2021, le taux d’incidence dans le pays est repassé au-dessus de la barre des 100 cas pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours, selon les chiffres de Santé Publique France ; une première depuis le mois septembre.

Coronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en FranceCoronavirus : le taux d'incidence progresse de 125% en une semaine en France Coronavirus : en France, le taux d'incidence repasse au-dessus de 100, une première depuis septembre
La situation sanitaire face au coronavirus se dégrade en France. Pour la première fois depuis le mois de septembre, le taux d'incidence est repassé au-dessus des 100 cas pour 100 000 habitants. [Lire la suite]


Interrogé à ce sujet par nos confrères de Ouest-France, le ministre de la Santé a estimé que nous nous trouvions actuellement « dans un démarrage de vague ». « Nous ne sommes pas encore dans une phase dite exponentielle, mais nous sommes très clairement dans un démarrage de vague » a confié Olivier Véran ce mardi 16 novembre, avant de poursuivre : « Cette vague est européenne. La France n’y échappe pas, même si nous la subissons de façon retardée et même très retardée par rapport à beaucoup de nos voisins du fait de notre bonne couverture vaccinale et du passe sanitaire ».

Pour l’heure, le gouvernement n’envisage pas de restrictions très strictes, comme c’est le cas en Autriche. L’exécutif mise davantage sur le retour du masque pour tous à l’école et sur le pass sanitaire conditionné à une 3e dose de vaccin pour les plus de 65 ans.

Dès lors, beaucoup se demandent si le pass sanitaire sera également conditionné à la dose de rappel pour les plus de 50 ans. « Nous n’avons pas pris cette décision aujourd’hui » a assuré le ministre. « Les 50-64 ans recevront leurs doses de rappel à partir de décembre, il faut de toute façon leur laisser le temps nécessaire pour se vacciner. » a-t-il ajouté.

Covid : seul un Européen sur trois est complètement vaccinéCovid : seul un Européen sur trois est complètement vaccinéCovid : seul un Européen sur trois est complètement vaccinéCovid : seul un Européen sur trois est complètement vacciné Covid et troisième dose : la campagne de rappel étendue aux 50 ans et plus en décembre 2021
Lors de son allocution du 9 novembre 2021, Emmanuel Macron a annoncé que la troisième dose de vaccin serait accessible aux Français de 50 ans et plus à partir du mois de décembre 2021. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche