Canicule, vers une nouvelle vague de chaleur début août !

Par My B. · Publié le 26 juillet 2022 à 15h46
La canicule et les fortes chaleurs ne sont pas terminées. Après deux semaines éprouvantes de chaleur intensives, le mercure qui commence à peine à baisser prévoit déjà de remonter dans les jours à venir. On fait un point sur les prévisions qui pourraient à nouveau avoisiner les 40°C.

Une nouvelle vague de chaleur pour les jours à venir ? Mais quand cela va-t-il se terminer ? Alors que des incendies, dues à la sécheresse, sévissent encore en France et que la pays vient d'essuyer un mois de juillet avec des records de chaleur exceptionnels, il va falloir s'attendre à une nouvelle montée du mercure pour ce début du mois d'août

A peine commence-t-on a souffler avec une dizaine de département encore en vigilance jaune (Hérault, Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Haute-Corse et Basse-Corse), qu'on nous annonce dors et déjà une nouvelle vague de chaleur à venir. 

En début de semaine, c'était pas moins de 90 départements qui étaient concernés par des arrêtés préfectoraux restreignant l'usage de l'eau à cause de la sécheresse.

Cette semaine, si Météo France prévoit pour le moment une accalmie avec des températures ne dépassant pas les 30° dans l'après-midi côté sud-est et même une journée plus fraiche le vendredi, dès ce week-end de chassé-croisé, la roue semble tourner et des pointes à 33° et 34° sont prévues vers Toulouse et Montelimar. 

Après un mois de mai record de chaleur jamais enregistré, une canicule quasi-généralisée au mois de juillet, c'est donc une nouvelle et 3e vague de chaleur en ce début août qui arrive. En effet, selon certains modèles de prévisions à long terme, l’installation d’une immense zone de hautes pressions sur le proche Atlantique au cours de la première semaine du mois d’août est à craindre.

Et ce c'est pas tout puisque pour la seconde semaine, certains scénarios prévoient le décalage d'un anticyclone sur l’ouest de l'Europe et donc la France, ce qui provoquerait l'installation d’un dôme de chaleur sur le pays et donc d’une nouvelle canicule. 

Si pour le moment, l'échéance est encore lointaine, les prévisions ne sont pas encore confirmées, il est à prévoir qu'on n’en ai pas encore terminé avec les hautes chaleur en cet été 2022

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche