Variole du singe : qui peut se faire vacciner contre ce nouveau virus ?

Par Cécile D. · Publié le 3 août 2022 à 11h57
Pour éviter une nouvelle pandémie dévastatrice, l'OMS recommande aux personnes à risque de se faire vacciner contre la variole du singe. Qui est concerné ? On fait le point.

Près de 2 000 personnes contaminées en France, début août, et un virus qui continue à se propager partout dans le monde : la variole du singe commence à affoler les autorités de santé, qui redoutent une seconde pandémie, alors que le Covid-19 n'a toujours pas disparu.

« Compte tenu de la poursuite de la propagation de la variole du singe en Europe, nous nous attendons à plus de décès ». Il est crucial « d'interrompre rapidement la transmission du virus en Europe et mettre un coup d'arrêt à cette épidémie », a souligné Catherine Smallwood, responsable des situations d'urgence de l'OMS Europe, dans Les Echos.

Comment stopper ce nouveau virus ? Il n'existe, actuellement, pas de traitement spécifique pour la variole du singe (ou monkeypox en anglais). Cependant, le vaccin utilisé contre la variole est efficace à 85% contre cette nouvelle maladie, indique l'Institut Pasteur. La vaccination préventive est donc recommandée pour toutes les personnes à risque face au virus.

Le site officiel service-public.fr nous donne une liste des personnes mises en danger par cette épidémie. Selon la Haute autorité de la santé, il est important de se faire vacciner contre la variole si vous êtes :

  • les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et les personnes trans multipartenaires ;
  • les professionnels exerçant dans des lieux de consommation sexuelle ;
  • les personnes se trouvant en situation de prostitution.

« La vaccination préventive pour les professionnels de santé qui n'ont pas été en contact avec un malade n'est pour l'instant pas recommandée, mais peut être envisagée au cas par cas, selon l'exposition, l'existence de facteurs de risque individuels ou à leur demande, selon l'HAS. »

La vaccination contre la variole du singe se déroule en deux fois, avec deux doses à injecter à 28 jours l'une de l'autre. Deux vaccins peuvent être administrés : Imvanex et Jynneos. Ces vaccins sont interchangeables. Les personnes vaccinées pendant l'enfance contre la variole n'ont besoin que d'une seule dose, mais les personnes immunodéprimées doivent en recevoir trois. 

Pour vous faire vacciner, vous pouvez prendre rendez-vous dans l'un des 130 centres de vaccination ouverts en France. Comme pour la vaccination contre le Covid-19, les rendez-vous sont à prendre par téléphone, en appelant le centre le plus près de chez vous, ou sur les plateformes de réservation en ligne, comme Doctolib.

A noter que la vaccination peut se faire après avoir été exposé au virus, dans un délai de 4 à 14 jours après le contact. Les enfants sont également éligibles à la vaccination, car les études montrent qu'ils sont plus susceptibles de développer des formes graves, et que le risque de mort est plus élevé chez les enfants. La vaccination des plus jeunes se fait au cas par cas, après consultation avec un médecin, et avec l'accord des parents et responsables légaux.

Covid : bientôt une troisième dose de vaccin pour les adolescents ?Covid : bientôt une troisième dose de vaccin pour les adolescents ?Covid : bientôt une troisième dose de vaccin pour les adolescents ?Covid : bientôt une troisième dose de vaccin pour les adolescents ? Variole du singe : un centre de vaccination XXL ouvert dans le 13e arrondissement de Paris
Alors que le nombre de cas de variole du singe flambe en région parisienne, un grand centre de vaccination a été mis à disposition de ceux qui le souhaitent, cette semaine dans le 13e arrondissement de Paris. [Lire la suite]



Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche