Coronavirus : transports, courses, carburant... les aides pour faciliter la vie des soignants

Par Caroline J. · Publié le 24 mars 2020 à 10h18 · Mis à jour le 24 mars 2020 à 10h42
Trains gratuits, navettes de bus en île-de-France, carburant offert, hébergements gratuits, ou encore accès prioritaire dans les supermarchés… depuis plusieurs jours, les entreprises se mobilisent pour soutenir et aider les personnels soignants, en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus.

Les messages de remerciement adressés aux personnels soignants se multiplient un peu partout en France. Outre les applaudissements des français depuis leur balcon, chaque soir à 20h, de nombreux autres gestes de solidarité naissent aux quatre coins de l’hexagone pour soutenir celles et ceux qui se battent jour et nuit pour combattre le coronavirus et aider les personnes infectées, au péril de leur vie.

Île-de-France Mobilités a par exemple annoncé la mise en place de 20 navettes de bus. Réservées exclusivement au personnel hospitalier, ces navettes circulent depuis le 23 mars entre les grands pôles de transports et les grands pôles hospitaliers à Paris.

La SNCF a également souhaité apporter son aide en proposant la gratuité de ses TGV Inoui et Ouigo, ainsi que ses Intercités pour les médecins, les infirmiers et les aides-soignants, "sur présentation de leur carte professionnelle" ou avec une "attestation de leur employeur donnant droit de se déplacer". Objectif ? Que le personnel soignant puisse circuler en France et ainsi venir en aide aux hôpitaux débordés par cette crise sanitaire.

Hier, la Ville de Paris a fait de nouvelles annonces parmi lesquelles la gratuité du Vélib pour les personnels hospitaliers. Cette mesure complète la gratuité des crèches et de stationnement des personnels de santé déjà en œuvre.

Dans le domaine alimentaire, on a appris que toutes les enseignes de la grande distribution alimentaire (Carrefour, Aldi, Auchan, Cora, Casino, Système U, Lidl, Picard, E. Leclerc et Intermarché) ont décidé d'offrir aux soignants, à partir du 30 mars, un accès prioritaire afin qu'ils puissent faire leurs courses sans avoir à attendre. « Toutes les enseignes de la grande distribution alimentaire ont décidé d’un commun accord de permettre à l’ensemble du personnel soignant, sur présentation d’un justificatif professionnel (badge/carte de l’hôpital ou de la clinique), de pouvoir faire leurs achats sans avoir à attendre, ni à l’entrée du magasin, ni aux caisses, à tout moment de la journée », a ainsi confié la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) dans un communiqué publié le 23 mars.

Total a de son côté fait savoir qu’il comptait offrir au personnel soignant du carburant. "Le Groupe Total a décidé de soutenir les personnels soignants des hôpitaux de France mobilisés dans la lutte contre le virus Covid-19 en leur offrant du carburant pour leurs déplacements", a précisé Total dans un communiqué publié le 23 mars.

Proposée sous la forme de bons d’essence à utiliser dans les stations du groupe pétrolier, cette aide pourrait avoisiner les 50 millions d’euros. Pour plus d’infos, les directions des établissements hospitaliers sont invitées à contacter directement Total, par mail, ou par téléphone : 01 84 94 84 00 ou covid19@total.com.

Enfin, on vient d'apprendre que Airbnb met dès à présent en place une plateforme solidaire, en partenariat avec le gouvernement français, afin d'aider le personnel soignant, ainsi que les travailleurs sociaux et les bénévoles dans les centres d'hébergement. Disponible ce 24 mars, cette plateforme intitulée Appartsolidaire leur permet de rechercher et bénéficier gratuitement de logements situés autour des hôpitaux, EHPAD, et centres d’hébergement d’urgence. Pour les hôtes volontaires ayant hébergé gratuitement un soignant ou un travailleur social, Aibnb leur offrira un dédommagement d'un montant de 50€ pour chaque réservation.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche