Coronavirus : l'immunité après une première infection au covid-19 reste une "inconnue" selon l'OMS

Par Caroline J. · Publié le 14 avril 2020 à 14h02 · Mis à jour le 15 avril 2020 à 12h54
Une fois testé positif au Covid-19 puis guéri, est-il possible d’être de nouveau infecté ? C’est une question primordiale pour la gestion de la crise sanitaire mais dont la réponse reste encore à ce jour « inconnue » a admis l’Organisation Mondiale de la Santé.

Alors que certains pays européens mettent en place des stratégies de déconfinement, les scientifiques poursuivent leurs efforts pour mieux cerner le Covid-19 et tenter de déterminer les facteurs d'une immunité face à ce virus

En effet, de nombreuses questions restent encore en suspend : après avoir été infecté une première fois par le coronavirus puis totalement guéri, est-on totalement immunisé ? Si oui, pour combien de temps ? A ce jour, l’OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé, n’est pas certaine que les personnes ayant contracté le Covid-19 aient bien développé des anticorps, et soient par conséquent totalement immunisées contre le virus.

"En ce qui concerne la récupération puis la réinfection, je pense que nous n'avons pas les réponses. C'est une inconnue", a ainsi confié le docteur Mike Ryan, directeur exécutif des programmes d'urgence de l'OMS, le 13 avril lors d'un point presse.

"On pourrait s'attendre à ce qu'une personne qui génère une réponse immunitaire avec des anticorps détectables soit protégée pendant un temps", a indiqué le docteur Ryan. Mais, "nous ne savons tout simplement pas quelle est la durée de cette période. Nous pourrions nous attendre à une période de protection raisonnable, mais il est très compliqué de le dire avec un nouveau virus", a estimé le médecin.

A ce jour, l’immunité contre le coronavirus pose donc encore de très nombreuses questions et l’OMS ne garantit pas que les personnes ayant déjà contracté le Covid-19 puis guéries ne soient pas de nouveau infectées. Se pose notamment la question du développement des anticorps. L’Allemagne a d’ailleurs lancé, il y a quelques jours, une étude gigantesque sur l’immunité au covid-19.

Interrogé par Franceinfo, le 12 avril, Éric Vivier, du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy et membre de l’Académie de médecine, a confié « on voit généralement ces anticorps séro-neutralisants apparaître dans les deux à trois semaines, mais il faut parfois attendre un peu plus longtemps ».

Lundi 13 avril, la ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud, Kang Kyung-wha, a reconnu que des patients ayant contracté le Covid-19 et considérés comme "complètement guéris" ont été de nouveau "testés positifs quelques jours plus tard".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche