Coronavirus : les jeunes enfants plus contagieux que les autres selon une étude

Par Laurent P. · Publié le 31 juillet 2020 à 12h40 · Mis à jour le 31 juillet 2020 à 15h43
Selon une étude américaine publiée jeudi 30 juillet 2020, le taux de matériel génétique du coronavirus serait beaucoup plus important, de 10 à 100 fois plus élevé chez les jeunes enfants par rapport aux enfants plus âgés ou aux adultes, ce qui les rendrait beaucoup plus contagieux. Une étude qui va à l'encontre de tout ce qui a été annoncé sur le sujet pour le moment.

Et si les enfants étaient bien plus contagieux que ce qu'on avait imaginé... ? C'est en tout cas ce que conclut une étude américaine publiée dans la revue médicale JAMA Pediatrics jeudi 30 juillet 2020, expliquant que le taux de matériel génétique du coronavirus détecté chez de très jeunes enfants (de moins de 5 ans) était de 10 à 100 fois plus élevé par rapport à d'autres enfants atteints de la Covid-19 ou à des adultes, ce qui les rendrait beaucoup plus contagieux. 

Cette étude a été menée, comme nous le rapportent nos confrères du Figaro, à Chicago, entre le 23 mars et le 27 avril 2020, sur 145 patients "souffrant d'une forme légère à modérée de la maladie Covid-19, une semaine après l'apparition de leurs premiers symptômes". Celle-ci a consisté en des prélèvements nasaux, dans le but de faire un test de dépistage, et a compris trois groupes : "46 enfants de moins de cinq ans, 51 enfants âgés de 5 à 17 ans et 48 adultes entre 18 et 65 ans".

Et les résultats sont particulièrement clairs : l'équipe de chercheurs a ainsi pu observer la présence du virus en très grande quantité, "10 à 100 fois supérieure" par rapport aux prélèvements des autres patients, chez cette catégorie d'individus. Cette même équipe a ensuite expliqué qu'une étude avait démontré que plus il y avait de matériel génétique, plus la Covid-19 était contagieuse, ce qui les amener à conclure à la grande contagiosité de ce groupe. "Les jeunes enfants peuvent potentiellement être d'importants facteurs de contagion du SARS-CoV-2 dans la population", ont-ils ainsi indiqué.

Et de conclure : "Les comportements habituels des jeunes enfants et les endroits clos dans les écoles et les garderies posent la question d'une propagation du SARS-CoV-2 dans cette population à mesure que les mesures sanitaires s'assouplissent". Une étude qui prend donc le contrepied de tout ce qui avait été dit auparavant quant au fait que les enfants soient moins contagieux, ainsi que de la politique de Donald Trump quant au confinement, voulant rouvrir les écoles pour permettre aux parents de travailler et relancer l'économie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche