Coronavirus : Marseille, Bordeaux et la Guadeloupe en "évolution préoccupante", mesures attendues

Par Elodie D. · Publié le 14 septembre 2020 à 16h19 · Mis à jour le 14 septembre 2020 à 16h22
Face au coronavirus, des mesures sont attendues à Marseille, Bordeaux et en Guadeloupe. Lors de sa conférence de presse de ce vendredi 11 septembre 2020, Jean Castex a souligné "une évolution préoccupante de contaminations" dans ces zones et appelle les préfets de département à prendre des arrêtés.

La conférence de presse de Jean Castex à la suite du Conseil de Défense de ce vendredi 11 septembre était attendue. Quelques jours plus tôt, le professeur Delfraissy expliquait que les Français devaient s’attendre à des mesures contraignantes.

Et c’est chose faite. Si la quatorzaine est raccourcie à 7 jours, le Premier ministre a indiqué que les derniers chiffres sont inquiétants et nécessitent de passer par des tests priorisés, et par des mesures contraignantes dans les zones les plus exposées. Mais pas de généralisation  ! ; « Le virus est là pour quelques mois encore et nous devons vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé », a rappelé Jean Castex.

Surtout que 42 départements sont actuellement classés rouge, avec « une circulation active du virus ». Pour l’heure, deux grandes villes inquiètent particulièrement. Il s’agit de Marseille et Bordeaux. Avec la Guadeloupe, elles affichent un nombre d’hospitalisations inquiétant. Jean Castex a ainsi appelé les préfets à prendre un « ensemble de mesures complémentaires » localisées.

En Guadeloupe, les cafés, les bars et les restaurants devront fermer dès 22 h en semaine du dimanche au mercredi et jusqu’à minuit du jeudi au samedi. Les gymnases, les salles d’expositions permanentes, de fêtes, de foires devront de leur côté fermer leurs portes.

La ville de Bordeaux va devoir appliquer des mesures strictes dès ce lundi 14 septembre 2020. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits en extérieur, et les visites en EHPAD sont limitées sur décision de la préfète de Nouvelle-Aquitaine. Les journées du Patrimoine, les fêtes foraines, les brocantes et les sorties scolaires sont annulées.

Les annonces pour la ville de Marseille sont attendues à 17 h.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche