Covid : le vaccin d'AstraZeneca réduirait la transmission du virus selon une étude

Par Laurent P. · Publié le 3 février 2021 à 14h31 · Mis à jour le 3 février 2021 à 16h36
Selon une étude menée par l'Université d'Oxford, le vaccin contre la Covid d'AstraZeneca réduirait de 67% la transmission du virus, et ce dès la première dose injectée. Une bonne nouvelle dans la lutte contre cette pandémie et sur l'éradication, à terme, de la maladie.

Et si le vaccin était capable de limiter la transmission de la Covid et, à terme, éradiquer le virus ? À l'heure où l'incertitude continue de toucher le milieu de la recherche quant à cette question, le vaccin protégeant pour le moment uniquement les personnes se faisant vacciner (et non les autres), voilà qu'AstraZeneca pourrait bien tirer son épingle du jeu avec son produit. La raison ? Selon une étude de l'Université d'Oxford, qui a consisté en l'analyse des essais cliniques en cours sur le sujet, le vaccin du laboratoire britannique réduirait de 67% la transmission du coronavirus, dès injection de la première dose.

Cette étude, qui doit encore être examinée par d'autres chercheurs avant d'être publiée, est une véritable bonne nouvelle et conforte le gouvernement britannique dans sa stratégie vaccinale, pour, au final, être en mesure d'éradiquer le virus. De son côté, Andrew Pollard, professeur en infectiologie et immunologie pédiatrique à l'Université d'Oxford - et à la tête de cette analyse - a expliqué que le vaccin d'AstraZeneca pourrait bien avoir un "impact énorme" quant à la transmissibilité du virus.

Andrew Pollard a tout de même tenu à nuancer ses propos en indiquant que cette étude avait débuté avant l'apparition des variants, ce qui pourrait changer la donne si de nouvelles études sont menées sur ces derniers. "Ce virus essaye à tout prix de trouver des façons de continuer à se transmettre", a-t-il par ailleurs indiqué.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche