Le vaccin AstraZeneca désormais autorisé en France pour les 65-74 ans

Par Laurent P. · Publié le 1 mars 2021 à 21h04 · Mis à jour le 2 mars 2021 à 17h30
Après avoir été recommandé le 10 février dernier par l'OMS pour les personnes de plus de 65 ans, le vaccin d'AstraZeneca l'est également en France pour les personnes ayant entre 65 et 75 ans. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Olivier Véran lors d'une intervention au JT de France 2, ce lundi 1er mars 2021.

Le vaccin d'AstraZeneca étudié sous toutes les coutures... L'Organisation mondiale de la santé (OMS) annonçait lundi 8 février examiner le produit développé par le laboratoire suédo-britannique et l'université d'Oxford, alors que celui-ci est au coeur de toutes les attentions en raison de son efficacité relative sur les personnes de plus de 65 ans, et sur le variant sud-africain qui continue de gagner du terrain à travers le globe.

Ainsi donc, un comité stratégique de l'OMS s'est réuni ce même jour, en visioconférence, dans le but de donner des recommandations sur l'utilisation ou non de ce vaccin sur certaines catégories de population, en particulier "sur les adultes les plus âgés", comme l'explique l'organisation. Des recommandations qui ont été dévoilées mardi 9 février : "Il est beaucoup trop tôt pour rejeter ce vaccin", a ainsi expliqué Richard Hatchett, directeur de la CEPI, la branche recherche du mécanisme Covax mis en place par l'OMS, quant à la distribution du vaccin dans le monde pour les pays pauvres. Et de poursuivre en expliquant que ce vaccin est "une partie importante de la réponse mondiale à la pandémie actuelle". "Il est absolument crucial d'utiliser les outils que nous avons aussi efficacement que possible", a-t-il également ajouté.

Mercredi 10 février, nouvelle déclaration : le comité d'experts sur les vaccins de l'OMS a annoncé que le vaccin développé par AstraZeneca pouvait être administré aux personnes de plus de 65 ans, et le recommande "même si des variants sont présents dans un pays". Concernant les voyages internationaux, l'Organisation mondiale de la Santé en a profité pour indiquer également qu'elle restait opposée à une vaccination obligatoire.

Il n'aura pas fallu longtemps pour que d'autres pays emboitent le pas et vaccinent à tour de bras avec ledit produit. C'est le cas par exemple de l'Allemagne, dont le régulateur national n'a pas autorisé son usage pour les personnes de plus de 65 ans. La raison ? Un manque de données manifeste sur l'effet du produit sur cette catégorie de population.

En France, on a un peu plus pris son temps. Et pour cause, Olivier Véran a annoncé ce lundi 1er mars au 20h de France 2 autoriser la vaccination avec le produit d'AstraZeneca pour les personnes ayant entre 65 et 74 ans, soit presque un mois après les nouvelles recommandations de l'OMS. "Toutes les personnes qui sont âgées de 50 ans et plus et qui sont touchées par des comorbidités peuvent se faire vacciner avec AstraZeneca, incluant les 65-74 ans, chez leur médecin traitant, dans l'hôpital qui les suit et bientôt en pharmacie", a-t-il ainsi expliqué.

Auparavant, la Haute Autorité de Santé a préféré suivre les recommandations de l'Agence européenne du médicament, décidant il y a plusieurs semaines de ne pas l'utiliser sur les personnes de plus de 65 ans.

Un vaccin qui, en revanche, est arrivé à point nommé pour vacciner les soignants, qui ont désormais la possibilité de se voir administrer le produit, tous âges confondus. De son côté, AstraZeneca indiquait à nos confrères de l'AFP que son vaccin protège "quand même contre les formes graves de la maladie", même chez les personnes de plus de 65 ans.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche